« Œuvres du philosophe de Sans–Souci » de Frédéric le Grand. Volumes I–III

Description

Cette édition, en trois volumes, d'œuvres choisies de Frédéric II, roi de Prusse, fut imprimée en 1749−1750. Il s'agit du premier ouvrage imprimé sur la presse privée de Frédéric, au palais de Sans–Souci. Le roi intitula l'édition, dont le contenu était entièrement en français, Œuvres du philosophe de Sans–Souci. (Sans–Souci était le nom du palais d'été construit par Frédéric tout près de Berlin entre 1745 et 1747.) Le premier volume contient l'épopée burlesque Le Palladion, qui fut écrite comme une arlequinade et qui dut rester un secret absolu en raison de sa dure satire adressée aux contemporains de Frédéric et à la religion chrétienne. Seules 24 copies furent produites. Le Palladion fut initialement imprimé pendant l'été 1749, mais l'ouvrage comportait tellement de défauts que le roi fit imprimer en janvier 1750 une édition révisée, qu'il édita lui–même, également en 24 copies. De l'édition de 1749, uniquement un exemplaire, désormais disparu, survécut. Les second et troisième volumes des Œuvres parurent en 40 copies. Le second volume inclut 8 odes et 16 poèmes, appelés « épîtres ». Le troisième volume est composé de 10 épîtres, de 11 lettres (principalement adressées à Voltaire) et de 3 œuvres en prose. La presse privée du roi continua à produire des exemples extrêmement rares de livres d'art du XVIIIe siècle jusqu'en 1752. Ces ouvrages, conçus dans un style fidèle à celui du « philosophe de Sans–Souci », créèrent un cadre adéquat pour les ouvrages historiographiques, littéraires et poétiques de Frédéric.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Imprimerie du roi Frédéric II, Berlin, en Allemagne

Titre dans la langue d'origine

Oeuvres du Philosophe de Sans Souci

Type d'élément

Description matérielle

Volume 1 : 224 pages ; volume 2 : 246 pages ; volume 3 : 312 pages

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 août 2015