Catalogue manuscrit de la bibliothèque de Thomas Jefferson

Description

Tout au long de sa vie, Thomas Jefferson (1743-1826) a recueilli des livres portant sur un large éventail de sujets et dans de nombreuses langues. Lorsqu'il occupait le poste d'ambassadeur des États-Unis en France pendant la Révolution américaine, il acquit plusieurs milliers de livres pour sa bibliothèque à Monticello. En 1814, dernière année de la guerre de 1812 au cours de laquelle les Britanniques incendièrent Washington et la bibliothèque du Congrès, Jefferson possédait la plus grande collection personnelle de livres aux États-Unis. Il proposa de vendre sa bibliothèque au Congrès afin de remplacer la collection détruite par les Britanniques. Le Congrès accepta l'offre et Jefferson perçut 23 950 dollars pour ses 6 487 volumes. Au XVIIIe siècle, la plupart des bibliothèques étaient classées en ordre alphabétique. Cependant, Jefferson choisit d'organiser sa bibliothèque à l'aide d'une version modifiée d'un système créé par le philosophe britannique Francis Bacon (1561-1626). Ce dernier classait ses livres dans les catégories suivantes : mémoire, raison et imagination. Jefferson les transposa ainsi : histoire, philosophie et beaux–arts. Il divisa ensuite ces catégories en 44 chapitres. Le catalogue de la bibliothèque de Jefferson présenté ici fut copié à sa demande par Nicholas Trist, qui avait étudié le droit avec Jefferson, épousé l'une de ses petites-filles et lui avait servi d'exécuteur testamentaire. Trist travailla vraisemblablement à partir d'une copie du Catalogue de la bibliothèque des États-Unis imprimé en 1815, préparée par George Watterston, bibliothécaire du Congrès. Jefferson y avait reporté son ordre original préféré des entrées à établir en lieu et place de son classement alphabétique selon le thème. Trist rapporta l'achèvement de cette tâche dans une lettre envoyée de Louisiane le 18 octobre 1823. À la veille de Noël 1851, un incendie détruisit près des deux tiers des 6 487 volumes que le Congrès avait achetés auprès de Jefferson.

Dernière mise à jour : 18 février 2016