Cartes géographiques pratiques au fil des âges

Description

Li dai di li zhi zhang tu (Cartes géographiques pratiques au fil des âges) est le plus ancien atlas historique de Chine existant encore aujourd'hui, initialement imprimé pendant la dynastie Song. Cette édition parut sous les Ming, mais certains passages du texte furent altérés pour qu'il ressemble à une édition Song plus ancienne. L'identité de l'auteur et la date de réalisation de l'ouvrage demeurent incertaines. L'inscription d'origine indique : « Compilé par Su Shi de la dynastie Song ». Cette inscription n'est toutefois pas datée et l'ouvrage n'est manifestement pas de Su Shi (1037−1101), comme cela était déjà reconnu durant la dynastie des Song, notamment dans le juan 138 de Zhuzi yu lei (Analectes de Zhuzi), œuvre célèbre du XIIe siècle. Dans le juan 6 de son ouvrage Liangxi man zhi (Notes de Liangxi), l'érudit Song du Sud Fei Gun fournit davantage d'informations sur l'atlas, soulignant qu'il contient une « carte des préfectures et des comtés établis pendant la dynastie ». Certaines des préfectures représentées dans l'atlas furent abolies après l'ère Chongning (1102−1106), et durant les ères Jianyan (1127−1130) et Shaoxing (1131−1162) des Song du Sud, prouvant que l'ouvrage ne put pas être produit par Su Shi. L'écriture simple de l'atlas diffère également du style énergique et fluide de Su Shi. En outre, Siku Quanshu (Bibliothèque complète des quatre trésors) n'incluait pas cet ouvrage, bien qu'il fût répertorié dans la partie géographique de Si ku cun mu (Catalogue des livres non inclus dans le catalogue général de la collection Si ku). L'édition présentée ici fut complétée par des ajouts de Zhao Liangfu des Song du Sud. Près de l'en–tête du juan 1, une inscription indique : « Réalisé par Zhao Liangfu, Maode, de Junyi [aujourd'hui Kaifeng, dans la province du Henan], à l'atelier Jingzhitang, le 15e jour du premier mois de la 12e année du règne de Chunxi (1185) ». Elle est suivie d'une préface attribuée à Su Shi, puis de la table des matières. L'ouvrage porte en premier lieu sur Diku, un des cinq empereurs légendaires, et se termine par la dynastie des Song. Il comporte 44 cartes au total. Toutes les cartes possèdent un titre et sont accompagnées d'un texte explicatif. L'ouvrage contient entre une et cinq cartes pour chaque dynastie. Les deux premières cartes s'intitulent « Résumé des territoires chinois et non chinois du passé et du présent » et « Noms des montagnes et des fleuves du passé et du présent ». Elles sont suivies de cartes des neuf régions de l'empereur Diku, des 12 régions de Yushun et, pour finir, des territoires au–delà de la civilisation chinoise pendant la dynastie Song. La dernière carte était à l'origine intitulée « Carte des préfectures et des comtés établis et abolis pendant l'actuelle dynastie impériale ». Li dai di li zhi zhang tu fit l'objet de plusieurs impressions pendant les Song, mais la plupart des éditions existant encore aujourd'hui remontent aux Ming, dans desquelles « actuelle dynastie impériale » devint « dynastie Song ». Ces changements sont également présents dans cet exemplaire. Il s'agit de l'une des deux éditions Ming de la Bibliothèque centrale nationale, l'autre étant une réimpression de cet exemplaire. L'ouvrage n'est pas organisé en juan. La numérotation des pages est continue, pour un total de 127 feuilles, incluant les cartes et sans compter la couverture et les enveloppes de protection. Un essai de cinq feuilles, Li dai di li zhi zhang tu zong lun (Introduction aux cartes géographiques pratiques au fil des âges), figure à la fin de cet ouvrage. Les préfaces, la table des matières, les 22 premières cartes et leurs textes sont présentés ici.

Contributeur

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Zhao Liangfu, Kaifeng, dans la province du Henan

Langue

Titre dans la langue d'origine

历代地理指掌图

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 octobre 2015