Commentaire sur le don de l'arithmétique

Description

Cet ouvrage fut écrit par Abd-Allāh Ibn Bahā al-Din Muhammad Ibn Abd-Allāh al-Shanshāri al-Shāfīī, un expert en calcul d'al-Fardī (parts d'héritage). La couverture du manuscrit porte une forme ou talisman magique destiné à la recherche d'un objet perdu. Le texte principal est un commentaire détaillé du Tuhfat al-ahbāb fi al-hisāb (Le don amical de l'arithmétique) par l'éminent érudit égyptien Badr al-Dīn Muhammad Ibn Muhammad Ibn Ahmad (1423–1506), connu en tant que Sibt (petit-fils de) al-Mardini, qui enseigna l'arithmétique et l'astronomie à Al-azhar durant plusieurs années. L'ouvrage original a une introduction et trois sections. Le commentaire parcourt méticuleusement les contenus stylistiques et techniques du travail de Sibt al-Mardini, en mettant l'accent sur la science de la division de l'héritage (ilm al-farā'id) et de l'arithmétique. L'introduction aborde le sujet de l'arithmétique, y compris les nombres et le comptage (énumération) et propose une définition des nombres. Chaque nombre est considéré comme étant constitué d'unités ; autrement, chaque nombre peut être défini comme étant la moitié de la somme des nombres se trouvant juste avant et après lui. L'auteur passe ensuite en revue les classes de nombres, telles que les racines carrées et cubiques, et aborde les opérations de base appliquées aux nombres. Le manuscrit est divisé en deux parties. Sur le premier feuillet de la seconde partie, une procédure est décrite sous la forme d'un problème arithmétique. Elle permet de déterminer la probabilité pour une personne malade de vivre ou de mourir. Un travail versifié d'une demi-page est présent à la fin du manuscrit. Il décrit la procédure ou l'algorithme destiné à résoudre des équations. Cette seconde partie du manuscrit semble cependant incomplète et tronquée. Ce manuscrit, comme plusieurs autres de la série, a auparavant appartenu à la bibliothèque d'Hajj Ibrāhīm Sar-Askar du Caire.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014