Traité entre les indiens Ottawas, Chippewas, Wyandots et Potawatomis

Description

Ce document, également connu comme le Traité de Détroit, fut signé le 17 novembre 1807 par William Hull, gouverneur du territoire du Michigan, et les chefs, sachems et guerriers des quatre tribus indiennes, les Ottawa, Chippewa, Wyandot, et Potawatomis. Aux termes de cet accord, les tribus cédaient aux États-Unis une parcelle de terrain comprenant à peu près le quart sud-est de la péninsule inférieure du Michigan et une petite section de l'Ohio au nord du fleuve Maumee. Les tribus conservaient de petites étendues de terres dans ce territoire. Jusqu'à ce que le Congrès abolisse la pratique de conclure des traités avec les tribus indiennes en 1871, les États-Unis signèrent et ratifièrent au moins 367 de ces traités, dont beaucoup, toutefois, furent rompus ou non respectés.

Dernière mise à jour : 8 novembre 2013