Les Parts Selon Siraj

Description

Siraj Al-Din Muhammad ibn Muhammad Sajāwandī était un juriste Hanafi du 12ème siècle dont le traité sur les lois de la succession est considéré comme le plus important ouvrage dans ce domaine. Cette édition de son ouvrage d'influence fut publiée à Lahore, au Pakistan (à l'époque une partie de l'Inde britannique), en 1886 ou 1887. Le philologue et juriste anglais Sir William Jones (1746-94) publia la première traduction en anglais de cet ouvrage à Kolkata (Calcutta), en 1792. Le droit successoral musulman est un système complexe et raffiné de règles qui se sont développées au cours de plusieurs siècles, et qui est basé sur des extraits du Coran précisant les parts fixes de la succession d'une personne décédée qui doivent être attribuées à la famille de cette personne.

Informations d'édition

bi-ihtimām Muḥammad ʻAbd al-Raḥmān ibn Ḥajjī Muḥammad Rawshan Khān Maghfūr, Lahore, au Pakistan

Langue

Titre dans la langue d'origine

السراحي. مع ضياء السراح.

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

72 pages, 1 tableau (plié) ; 32 cm

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 21 octobre 2015