Sculpture monumentale de Jaguar

Description

Cette sculpture de céramique orangée peinte a été réalisée dans le sud de Veracruz, au Mexique, en 600-900 après J-C, ou lors de la Période classique tardive de la civilisation Méso-américaine. Les chercheurs ont traditionnellement défini la Méso-Amérique comme une région culturelle se composant des pays modernes du Mexique, Guatemala, Belize, l'ouest du Honduras et El Salvador. Son histoire se divise en une Période archaïque (vers 12 000 - 1 500 avant J-C), une Période pré-classique ou formative (vers 1 500 avant J-C - 200 après J-C), une Période classique (vers 200-900 après J-C), et une Période post-classique (vers 900-1 500 après J-C). Le jaguar tropical était considéré comme une créature dotée d'une grande valeur sacrée dans la plus grande partie de la Méso-Amérique, dont les peuples croyaient qu'ils possédaient des esprits-animaux compagnons ou co-essences. Ces formes composites ou animales ont été souvent représentées sur différents supports. Sur cette sculpture, la représentation du corps est plus humaine que féline, exprimant la déification de l'animal. Les jaguars étaient les gardiens et protecteurs particuliers des rois, ainsi que des divinités représentant le soleil sous son aspect nocturne. De nombreux rois mayas choisirent le nom de "Balam", qui signifie "jaguar", lors de leur accession au trône. Cette sculpture est inhabituelle car il s'agit d'une représentation complète. Elle a pu à l'origine orner le côté du trône d'un seigneur ou d'un roi Maya.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Monumental Jaguar Sculpture

Type d'élément

Description matérielle

1 sculpture ; céramique beige peinte

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 22 mars 2016