L' entrée du parc Tivoli, Copenhague, Danemark

Description

Ce photochrome réalisé aux alentours de 1890-1900 provient des "vues d'architecture et d'autres sites à Copenhague, Danemark" figurant au catalogue de la Detroit Publishing Company. Il montre l'entrée des jardins de Tivoli, ouverts en 1843, qui constituent historiquement le deuxième plus vieux parc d'attractions au monde (après Dyrehavsbakken, également au Danemark). Le parc s'inspirait des jardins d'agrément romantiques en Europe, aménagés suivant la tradition naturaliste anglaise plutôt que sur le style français basé sur les lignes géométriques. Georg Carstensen (1812-57), le fondateur du Tivoli, avait découvert les parcs d'attraction au cours de ses voyages en Europe, et en 1841, a demandé l'autorisation au roi Christian VIII de créer et diriger un parc de ce type à Copenhague. Selon l'édition de 1892 du guide Baedeker "Norvège, Suède et Danemark : Manuel pour les voyageurs", le parc était un "vaste établissement très populaire pour toutes sortes de divertissements, concerts, théâtre, panorama, montagnes russes, feux d'artifice, etc. Les attractions commençaient en général à 18h et se terminaient vers 22h. Les concerts (dont ceux de musique classique du samedi, fréquentés par la meilleure société) se terminaient aux alentours de 23h.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Detroit Publishing Company, Détroit (Michigan)

Titre dans la langue d'origine

The Tivoli Park Entrance, Copenhagen, Denmark

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 impression photomécanique : photochromatique, couleur

Notes

  • La Detroit Photographic Company a démarré en tant que maison d'édition photographique à la fin des années 1890, lancée par l'homme d'affaires et éditeur de Détroit, William A. Livingstone Junior, et par le photographe et éditeur de photos Edwin H. Husher. Ils obtinrent l'exclusivité des droits d'utilisation du procédé suisse « Photochrom » servant à convertir les photographies noir et blanc en images couleur et à les imprimer par photolithographie. Ce procédé novateur permit la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain. La maison d'édition est devenue la Detroit Publishing Company en 1905.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 4 septembre 2013