Le Protectorat de l'Ouganda: Tentative de description de la géographie physique, botanique, zoologie, anthropologie, langues et histoire des territoires placés sous la protection britannique dans l'Est de l'Afrique centrale

Description

Sir Henry Hamilton (Harry) Johnston, explorateur britannique, écrivain et fonctionnaire colonial, ayant passé une grande partie de sa carrière en Afrique, est l'auteur de cet ouvrage en deux volumes qui est une compilation encyclopédique d'informations relatives à l'Ouganda, devenu un protectorat britannique en 1894. La Couronne a demandé à Johnston, en 1899, de passer deux ans en Ouganda, comme émissaire spécial, afin d'établir une administration civile après une période désastreuse de régime militaire. Il conclut un accord avec les chefs au pouvoir du Buganda qui contribuèrent à stabiliser le pays. Au cours de son mandat, Johnston a poursuivi ses activités littéraires et scientifiques et a passé huit mois à voyager afin de recueillir les informations figurant dans ses volumes.

Date de création

Informations d'édition

Dodd, Mead, New York

Langue

Titre dans la langue d'origine

The Uganda Protectorate: Attempt to Give Some Description of the Physical Geography, Botany, Zoology, Anthropology, Languages and History of the Territories under British Protection in East Central Africa

Type d'élément

Description matérielle

2 volumes, illustrations, plaques de couleur, portraits, cartes pliées, 26 x 20 cm

Notes

  • Annexe au chapitre XIII "anthropologie" et au chapitre XIV "les Pygmées et les Noirs des forêts" par le docteur F. Shrubsall.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014