Mémoire et note explicative d'une carte de Madagascar et de l'archipel du nord-est de l'île Maurice

Description

Robert Townsend Farquhar (1776–1830) s'enrôla très jeune dans les services de la compagnie anglaise des Indes orientales, il officia à divers postes en Inde et dans les Moluques (aujourd'hui l'Indonésie), et en 1810 il devint gouverneur de l'île Maurice, que la Grande-Bretagne avait conquise à la France au cours des guerres napoléoniennes. Il commanda une carte détaillée de l'île Maurice et de Madagascar dans le but de promouvoir le commerce britannique dans la région. La carte est l'œuvre de Jean-Baptiste Lislet-Geoffroy (1755–1836), fils d'un père français, ingénieur employé par la Compagnie des Indes, et d'une mère Africaine, Niama, esclave également princesse du Galam (aujourd'hui le Sénégal). Lislet-Geoffroy fut éduqué par son père, avec une orientation marquée pour le latin, l'algèbre et la géométrie. Au cours de sa longue carrière au service des français et plus tard des britanniques, Lislet-Geoffroy apporta sa contribution scientifique en astronomie, en botanique, en cartographie et en géologie. En 1786, il fut élu membre honoraire de l'Académie Royale des sciences française, devenant ainsi la première personne d'ascendance africaine à recevoir cet honneur. En plus de la carte, ce volume contient un texte explicatif, probablement écrit pour la majeure partie par Lislet-Geoffroy, en français et en anglais, sur les pages de garde.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

John Murray, Londres

Titre dans la langue d'origine

Memoir and Notice Explanatory of a Chart of Madagascar and the North-Eastern Archipelago of Mauritius

Type d'élément

Description matérielle

v, 57 pages : frontispice (carte pliée) ; 28 centimètres

Références

  1. G.B. Smith, “Farquhar, Sir Robert Townsend (1776-1830),” Oxford Dictionary of National Biography (Oxford: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015