Discours prononcé par Monsieur Houphouët-Boigny, ministre d'État au stade Géo-André à Abidjan, le 7 Septembre 1958

Description

Félix Houphouët-Boigny (1905-93) fut le premier président de la Côte d'Ivoire. Il prononça ce discours peu de temps avant un référendum en septembre 1958 sur l'avenir de l'Afrique occidentale française. Houphouët-Boigny traça le chemin du pays vers l'indépendance, mais appela également à la préservation de liens étroits avec la France, au sein d'une nouvelle communauté française. La Côte d'Ivoire devint de facto un protectorat français dans le cadre d'une série de traités conclus en 1843-44, et une colonie française en 1893. De 1904 à 1958, la Côte d'Ivoire fit partie de la fédération de l'Afrique occidentale française. Avec l'adoption du référendum de 1958, en décembre 1958 la Côte d'Ivoire devint une république autonome au sein de la Communauté française. Le pays devint totalement indépendant le 7 août 1960. Houphouët-Boigny servit en tant que président de 1960 jusqu'à sa mort en 1993. En tant que président, il favorisa des liens étroits avec la France et l'Occident. Il s'opposa aux plans visant à créer une fédération d'Afrique de l'ouest, en partie parce qu'il craignait que la Côte d'Ivoire relativement prospère ait à subventionner les autres membres de la fédération.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Ministère de l'intérieur, Service de l'information, Abidjan, Côte d'Ivoire

Titre dans la langue d'origine

Discours prononcé par M. Houphouet-Boigny, ministre d’État, au Stade Géo-André à Abidjan, le 7 septembre 1958

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

20 pages

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015