La Barbade, huttes d'indigènes

Description

Cette photographie est extraite de la collection de Frank et Frances Carpenter à la Bibliothèque du Congrès. Frank G. Carpenter (1855–1924) était un auteur américain de livres de voyage et de géographie mondiale dont les travaux contribuèrent à populariser la géographie et l'anthropologie culturelles aux États-Unis au début du XXe siècle. Composée de photographies prises et rassemblées par Carpenter et sa fille Frances (1890-1972) afin d'illustrer ses écrits, la collection comprend quelque 16 800 clichés et 7 000 négatifs sur verre et sur film. La Barbade, l'île la plus à l'est des petites Antilles, fut colonisée par les Anglais en 1627–1628. Elle demeura sous le contrôle britannique jusqu'à la déclaration de son indépendance, le 30 novembre 1966. Le terme « indigènes » dans le titre de la photographie fait référence, de façon quelque peu inexacte, non pas au peuple autochtone arawak qui habita autrefois l'île, mais aux descendants des esclaves amenés à la Barbade à partir des années 1640 pour travailler dans l'industrie sucrière.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014