Rites matrimoniaux en Kirghizie. Jeune marié en Kirghizie (marié [turc]), Ruzi bai.

Description

Ce portrait de Ruzi bai, jeune marié kirghiz, provient de l'Album de Turkestan, l'une des plus importantes sources de documentation visuelle sur les cultures et monuments d'Asie centrale au 19e siècle. Cet ouvrage en plusieurs volumes a été élaboré en 1871-72 sous la direction de Konstantin P. von Kaufman, général de l'armée russe et premier Gouverneur général du Turkestan, nom donné aux territoires russes de l'Asie centrale. En poste de 1867 à 1886, Kaufman a joué un rôle majeur dans le renforcement des positions russes en Asie centrale. Les forces de conquête ont en effet été suivies par des administrateurs et des entrepreneurs, aussi bien que par des chercheurs intéressés par le patrimoine culturel de la région. Les premiers à avoir travaillé sur l'Album du Turkestan ont été Aleksandr L. Kun (1840-1888), orientaliste rattaché à l'armée, et Nikolai V. Bogaevskii (1843-1912), ingénieur militaire. Les Kirghiz sont une groupe ethnique d'origine turque largement répandus à travers le Turkestan oriental. Leur conversion à l'Islam sunnite serait due aux marchands arabes qui parcouraient la Route de la soie au cours du 8e siècle. Le jeune marié (kiiau) photographié ici fait partie d'une série consacrée aux rites matrimoniaux kirghiz. Les vêtements, simples et durables, et en particulier l'énorme chapeau de fourrure, reflètent la rudesse du climat du Turkestan oriental.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Свадебные Обряды Киргиз. Жених (Кияу) Киргиз. Рузи-Бай

Type d'élément

Description matérielle

1 tirage photographique : albumine

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 22 juillet 2013