Entrée du temple de Jupiter

Description

Cette photographie des ruines de l'entrée du temple de Jupiter à Baalbek, au Liban, est extraite de la collection de Frank et Frances Carpenter à la Bibliothèque du Congrès. Frank G. Carpenter (1855–1924) était un auteur américain de livres de voyage et de géographie mondiale dont les travaux contribuèrent à populariser la géographie et l'anthropologie culturelles aux États-Unis au début du XXe siècle. Composée de photographies prises et rassemblées par Carpenter et sa fille Frances (1890-1972) afin d'illustrer ses écrits, la collection comprend quelque 16 800 clichés et 7 000 négatifs sur verre et sur film. La ville de Baalbek un centre religieux important appelé Héliopolis pendant la période de l'Empire romain. Le site fut inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1984. Construit en l'an 60 environ, le temple sacré de Jupiter était le plus grand des trois temples d'Héliopolis, les autres étant associés à Vénus et à Bacchus. La photographie présentée ici fut réalisée par la Maison Bonfils, entreprise particulièrement prolifique du photographe français Félix Bonfils (1831–1885), de son épouse Marie-Lydie Cabanis Bonfils (1837–1918) et de leur fils Adrien Bonfils (1861–1929). Les Bonfils s'installèrent à Beyrouth en 1867 et, au cours des cinq décennies qui suivirent, leur société produisit l'une des documentations photographiques sur le Moyen-Orient les plus importantes au monde.

Dernière mise à jour : 29 mai 2013