Les Mélanésiens de Nouvelle-Guinée britannique

Description

Charles Gabriel Seligman (1873–1940) était un ethnographe britannique qui conduisit des recherches sur le terrain en Nouvelle-Guinée, au Sarawak, au Ceylan (aujourd'hui Sri Lanka) et au Soudan. Formé en tant que docteur médical, il rejoignit en 1898 une expédition organisée par l'université de Cambridge à destination du Détroit de Torres, la masse d'eau séparant l'île de Nouvelle-Guinée de l'Australie. Le but de l'expédition était de se documenter sur les cultures des insulaires du Détroit de Torres, qui disparaissaient rapidement sous l'influence de la colonisation. En 1904, Seligman fut l'un des trois membres de l'expédition ethnographique de Cooke Daniels à destination de la Nouvelle-Guinée britannique, fondée par le propriétaire du grand magasin de Denver dans l'état du Colorado, William Cooke Daniels. Les Mélanésiens de Nouvelle-Guinée britannique contient les archives détaillées de la majorité des recherches anthropologiques que Seligman entreprit au cours de l'expédition. Les découvertes de Seligman démontrèrent les différences physiques et culturelles saisissantes entre les Papous occidentaux et sa principale préoccupation, leurs voisins orientaux, qui avaient été plus influencés par l'immigration mélanésienne. L'ouvrage établit la réputation de Seligman comme anthropologiste et demeure une source importante utile à l'étude de la culture traditionnelle des peuples actuels de Papouasie-Nouvelle-Guinée. L'ouvrage comprend des photographies, des dessins, des cartes et un glossaire de termes indigènes.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Presse universitaire, Cambridge

Langue

Titre dans la langue d'origine

The Melanesians of British New Guinea

Type d'élément

Description matérielle

xxiii, 1 page non numérotée, 766 pages : illustré, LXXIX planches (le frontispice inclus), une carte pliée, un tableau plié ; 25 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015