Membres d'une groupe gaucho, Argentine

Description

Cette photographie prise en Argentine, montrant des gauchos, est extraite de la collection de Frank et Frances Carpenter à la Bibliothèque du Congrès. Frank G. Carpenter (1855–1924) était un auteur américain de livres de voyage et de géographie mondiale dont les travaux contribuèrent à populariser la géographie et l'anthropologie culturelles aux États-Unis au début du XXe siècle. Composée de photographies prises et rassemblées par Carpenter et sa fille Frances (1890-1972) afin d'illustrer ses écrits, la collection comprend quelque 16 800 clichés et 7 000 négatifs sur verre et sur film. Dans son ouvrage intitulé Amérique du Sud, aspects sociaux, industriels et politiques (1900), Carpenter décrit le gaucho, ses coutumes et ses vêtements : « Le gaucho ne travaille pas en ville ; il n'est ni fermier ni berger. Il demeure sur ses terres, toujours prêt à monter à cheval à travers les plaines et à s'occuper du bétail ou à le conduire. Nomade, il préfère les petits travaux à un emploi stable. Vous rencontrerez le gaucho n'importe où en dehors des villes, et où que vous l'aperceviez, il est toujours le même… Il est curieusement vêtu ; sa tête noire est généralement couverte d'une calotte ou d'un chapeau souple à large bord. Il est paré en haut d'une couverture, souvent rayée de couleurs vives, fendue au centre pour laisser passer la tête. Sa taille est enroulée d'une autre couverture, enfilée entre les jambes et attachée dans le dos. Il revêt des caleçons blancs, communément bordés de dentelle, qui dépassent de ce pagne jusqu'aux chevilles et des chaussons rouge ou bleu vif aux pieds. Il porte d'ordinaire une ceinture de cuir de chamois, qui peut être décorée de boucles et de bracelets argentés ».

Dernière mise à jour : 5 avril 2016