Jefferson Davis, président des États confédérés d'Amérique

Description

Jefferson Davis (1808-1889) fut le seul et unique président des États confédérés d'Amérique, nation créée en 1861 par la sécession de l'Union de 11 États du Sud. Né à la frontière du Mississippi, Davis fut diplômé de l'Académie militaire des États-Unis à West Point et devint propriétaire terrien esclavagiste sur une plantation offerte par un riche frère aîné. Il servit au Congrès et au Sénat dans les années 1840, combattit avec distinction dans la guerre américano-mexicaine de 1846-1848 et fut nommé secrétaire à la Guerre par le président Franklin Pierce en 1853. Il retourna au Sénat en 1857, où il prôna l'expansion de l'esclavage aux nouveaux territoires. Il constitua le choix unanime des États sécessionnistes pour diriger la Confédération. Davis se consacra à ses fonctions présidentielles avec ardeur, mais il fut bien moins performant que son rival du Nord, Abraham Lincoln, que ce soit au niveau de la stimulation de la population ou de la maîtrise des énormes défis militaires et politiques provoqués par la longue guerre de Sécession. Après la guerre, Davis fut accusé de trahison, bien qu'il ne fût pas jugé pour cela, et il purgea une peine de deux ans de prison à Fort Monroe, en Virginie. Cette photographie provient d'un album de portraits datant principalement de l'époque de la guerre de Sécession par le célèbre photographe américain Matthew Brady (1823-1896), ayant appartenu à l'empereur Pierre II du Brésil (1825-1891), lui-même photographe et collectionneur de photographies. L'album fut offert à l'empereur par Edward Anthony (1818-1888), autre photographe américain qui, en partenariat avec son frère, dirigeait une société devenue, dans les années 1850, le premier vendeur de fournitures photographiques aux États-Unis. Dom Pedro pourrait avoir acquis l'album lors d'un voyage aux États-Unis en 1876, à l'occasion de son ouverture de l'Exposition du centenaire à Philadelphie, en compagnie du président Ulysses S. Grant. Brady naquit dans le nord de l'État de New York, dans une famille d'immigrants irlandais. Essentiellement célèbre pour ses photographies documentant les batailles de la guerre de Sécession, il débuta sa carrière en 1844 en ouvrant son propre studio de portraits daguerréotypes à l'angle de Fulton Street et de Broadway Street à New York. Au cours des décennies qui suivirent, Brady produisit des portraits de figures de proue parmi les personnalités publiques américaines, dont plusieurs furent publiés sous forme de gravures dans des magazines et des journaux. En 1858, il ouvrit une succursale à Washington (district de Columbia). L'album, qui contient également un petit nombre de tirages non photographiques, fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

Dernière mise à jour : 22 mars 2016