La guerre. Documents de la Section photographique de l'armée (ministère de la Guerre), fascicule XV – Les cuirassés et la marine de guerre

Description

En 1916, la Section photographique de l'armée, rattachée au ministère français de la Guerre, publia des collections de photographies portant sur tous les aspects de la participation de la France à la Première Guerre mondiale. Ces collections furent regroupées par thème et parurent en 20 parties, ou fascicules. À leur tour, les fascicules furent publiés en deux volumes plus grands. Chaque fascicule débute par une courte introduction en français. Les photographies sont accompagnées de légendes en français, traduites en anglais, en allemand, en espagnol et en portugais dans des tables de traduction à la fin des fascicules. Des photographes de l'armée, non identifiés, prirent les clichés. L'ensemble de la série fut édité par le journaliste français Victor–Eugène Ardouin–Dumazet (1852–1940). Celui–ci est mieux connu en tant qu'éditeur, entre 1893 et 1907, de Voyage en France, collection d'environ 70 volumes, destinés à servir de guides touristiques, mais qui décrivaient également dans les moindres détails l'ordre économique de la France urbaine et rurale à cette époque. L'année 1916 fut cruciale pour le pays durant la Première Guerre mondiale, marquée par les deux grandes batailles sur son territoire : la bataille de Verdun, qui commença le 21 février et fit rage jusqu'au milieu du mois de décembre, et la bataille de la Somme, du 1er juillet à la mi–novembre. Le bilan humain ne peut pas être évalué avec exactitude, mais selon certaines estimations, les pertes françaises s'élevèrent à un million de soldats tués, blessés et faits prisonniers à l'issue de ces deux affrontements. Ces volumes, produits à des fins de propagande, donnent très peu d'indications quant aux souffrances du soldat ordinaire. La plupart des fascicules ne comportent pas d'images de morts et de blessés (le fascicule XIV est consacré aux soins des blessés), et les tranchées photographiées sont ordonnées et sèches. Par contre, la destruction dans les villes et la campagne françaises causée par les Allemands envahisseurs fait l'objet d'un traitement très détaillé.

Dernière mise à jour : 14 novembre 2017