Manifeste des musiciens futuristes

Description

Manifesto dei Musicisti Futuristi (Manifeste des musiciens futuristes), publié le 11 octobre 1910, fut produit à la suite de documents similaires sur la littérature et la peinture. L'ouvrage, écrit par Francesco Balilla Pratella (1880–1955), le plus éminent des musiciens qui adoptèrent le style du mouvement futuriste, appartient à une collection de documents sur le futurisme conservés à la bibliothèque de l'Université de Padoue. Le futurisme, mouvement artistique éphémère, fut fondé en 1909 par l'écrivain italien Filippo Tommaso Marinetti (1876‒1944). L'objectif des futuristes consistait à rejeter l'art du passé et à entrer dans un nouvel âge, se détachant de la tradition et célébrant le changement, l'originalité et l'innovation dans la culture et la société. Dans le manifeste du futurisme original de 1909, Marinetti exaltait la beauté des machines et la nouvelle technologie automobile, avec sa vitesse, sa puissance et son mouvement. Les futuristes, qui glorifiaient la violence et le conflit, appelaient à la destruction des institutions culturelles telles que les musées et les bibliothèques. Marinetti fonda et édita également le journal Poesia (Poésie). Le manifeste initial de Marinetti fut suivi d'autres manifestes futuristes sur la sculpture, la peinture, la littérature, l'architecture et d'autres domaines, écrits par des membres du mouvement. Le peintre et sculpteur Umberto Boccioni (1882‒1916), les peintres Carlo Carrà (1881‒1966), Giacomo Balla (1871‒1958) et Gino Severini (1883‒1966), le peintre et compositeur Luigi Russolo (1885‒1947), ainsi que l'architecte Antonio Sant’Elia (1888‒1916) comptent parmi les grands noms du futurisme. Plusieurs futuristes, notamment Boccioni et Sant’Elia, furent tués pendant la Première Guerre mondiale.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Groupe dirigeant du mouvement futuriste, Milan (Italie)

Langue

Titre dans la langue d'origine

Manifesto dei Musicisti Futuristi

Lieu

Type d'élément

Description matérielle

4 pages

Références

  1. Elza Adamowicz and Simona Storchi, editors, Back to the Futurists: The avant-garde and its legacy (Manchester, U.K.: Manchester University Press, 2013).
  2. John James White, “Futurism,” in Encyclopaedia Britannica. https://www.britannica.com/art/Futurism#ref1052836.
  3. “Words in Freedom: Futurism at 100.” An exhibition held at the Museum of Modern Art, New York, in 2009. https://www.moma.org/interactives/exhibitions/2009/futurism/.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 juin 2017