Évêque Augustin, « Harmonie des Évangiles »

Description

Le manuscrit présenté ici contient le texte de De concordia evangelistarum (Harmonie des Évangiles), traité composé en latin par saint Augustin d'Hippone (354–430) en l'an 400. Ce manuscrit, créé en France au VIIIe siècle, est rédigé en écriture semi–onciale. Les Évangiles, écrits par les quatre évangélistes, fournissent des récits légèrement différents de la vie du Christ, avec des événements racontés exclusivement dans un Évangile et d'autres dans plusieurs. Les ouvrages des premiers auteurs chrétiens visaient à harmoniser les différents récits et à montrer que ces derniers ne contenaient aucune contradiction. Selon Augustin, l'ordre des Évangiles dans le Nouveau Testament correspondait à celui dans lequel ils furent composés et les auteurs de chaque Évangile connaissaient ceux qui avaient déjà été écrits. Matthieu constituait le récit d'origine de la vie de Jésus sur Terre. Les auteurs des autres Évangiles ajoutèrent ou reprirent son contenu afin de souligner des aspects spécifiques de la vie du Christ et de l'Incarnation. L'ouvrage est organisé en quatre livres : « Autorité, numéro, ordre et plan des Évangiles. Réponse aux attaques sur les Évangiles », « Harmonisation de Matthieu avec les autres Évangiles, jusqu'à la Cène », « Harmonisation de Matthieu avec les autres Évangiles, à partir de la Cène » et « Passages propres à Marc, Luc et Jean ».

Dernière mise à jour : 20 décembre 2017