Livre ottoman de papiers découpés : livre de prières pour les sept jours de la semaine

Description

L'art du papier découpé islamique naquit à Hérat durant la période timouride au XVe siècle. Il atteignit Istanbul via Tabriz dès le début du XVIe siècle. Une fois établi dans l'art du livre ottoman, il fut apprécié jusqu'à la fin du XIXe siècle. Des couteaux pointus spéciaux avec des lames courbées vers le bas étaient utilisés pour le découpage du papier. Le livret présenté ici, composé de seulement huit feuilles, contient sept prières de louange en arabe pour la tasbih (glorification de Dieu), une pour chaque jour de la semaine. Les prières et les décorations (fleurs, arbustes, cyprès et rinceaux), découpées dans un papier oriental blanc et fin, sont entourées d'un cadre de papier jaunâtre provenant d'Italie ou d'Espagne. Une note attribue le livret à Fahri Dede de Bursa (mort après 1600), un des maîtres les plus célèbres de cet art. Le manuscrit se conclut par un poème en turc.

Date de création

Date du sujet

Type d'élément

Description matérielle

8 feuillets ; 17 x 13 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d'État de Bavière : Cod.turc. 428

Références

  1. Barbara Schmitz, “Cut Paper,” in Encyclopaedia Iranica. http://www.iranicaonline.org/articles/cut-paper-qeta-decoupage-also-monabbat-kari-filigree-work-a-type-of-applied-ornament-documented-in-persian-manu.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 novembre 2017