Vue intérieure de la baraque, appelée Club des enrôlés, montrant son bel aménagement

Description

Originaire de Deep River, dans le Connecticut, Philip Frank Lund travailla avant la Première Guerre mondiale comme menuisier à Hartford (Connecticut), Savannah (Géorgie), et Palm Beach (Floride). Suite à l'entrée en guerre des États–Unis, il voulut contribuer à l'effort de guerre, par ses compétences en construction, en rejoignant le Corps du génie de l'armée américaine. Il s'enrôla le 1er octobre 1917 et fut affecté à la Compagnie A du 6e Bataillon du génie. Après une formation à Washington, dans le district de Columbia, en décembre 1917, son unité embarqua pour la France, où elle fut intégrée à la 3e Division du 3e Corps de l'American Expeditionary Force. Durant son service, Lund s'éleva au rang de sergent–chef. En France, il participa à la construction de bâtiments hospitaliers, de casernes et d'autres structures. Il installa également des câbles, bâtit des nids de mitrailleuses, et creusa et renforça des tranchées. Après l'armistice du 11 novembre 1918, Lund servit un temps auprès des forces d'occupation américaines en Allemagne. Le 6e Bataillon du génie rentra aux États–Unis en août 1919 à bord du transport Manchuria. Le cliché présenté ici est extrait de l'album de 100 photographies compilées par Lund pendant son service militaire. Ce dernier est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Dernière mise à jour : 14 novembre 2017