Description de la sphère céleste et des planètes

Description

Spherae coelestis et planetarum descriptio (Description de la sphère céleste et des planètes) est le manuscrit astrologique le plus célèbre de la Renaissance. Il est composé de 15 miniatures pleine page montrant les sept planètes, avec leurs constellations et des représentations de leur influence sur les activités humaines. Des textes rimés, en écriture gothique, accompagnent les miniatures et servent de légendes. Il est difficile d'identifier le créateur des enluminures, mais les critiques soulignent les ressemblances avec le travail de l'artiste milanais Cristoforo De Predis (1440–1486). Le style du manuscrit et ses illustrations de paysages indiquent clairement qu'il fut produit par un atelier de la région lombarde. Si les sources astrologiques de l'ouvrage demeurent en partie incertaines, il ne fait aucun doute que l'enlumineur connaissait Tractatus de Sphaera (Traité sur la sphère) de Joannes de Sacrobosco (également appelé John of Holywood, 1195–1256 env.), astronome et mathématicien d'origine anglaise. La présence des armoiries des familles Sforza et Visconti suggèrent que le manuscrit arriva dans les collections de la bibliothèque Estense comme élément de la dot d'Anna Sforza (1476–1497), fille de Galéas Marie, duc de Milan, qui épousa en 1491 Alphonse Ier d'Este, duc de Ferrare, de Modène et de Reggio. Cette édition est un fac–similé, réalisé à Modène en 1995, de l'œuvre originale.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Spherae coelestis et planetarum descriptio

Type d'élément

Description matérielle

16 feuillets : enluminures ; 24,5 x 17 centimètres

Références

  1. Franca Varallo, “De Predis, Cristoforo,” in Treccani Dizionario Biografico degli Italiani 39 (Rome: Enciclopedia Italiana di Scienze, Lettere ed Arti, 1991).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 mai 2017