Curieuse bible hiéroglyphique, ou morceaux choisis de l'Ancien et du Nouveau Testaments

Description

Dans une bible hiéroglyphique, des images remplacent certains mots du texte. Ce type d'ouvrage, à une période très populaire en Grande–Bretagne et en Amérique, servit d'outil permettant un enseignement direct, simple et intéressant des Écritures aux enfants. L'Américain Isaiah Thomas (1749–1831), ancien grand imprimeur et éditeur pionnier de la littérature enfantine, produisit en 1788 la première bible hiéroglyphique d'Amérique, Curieuse bible hiéroglyphique, ou morceaux choisis de l'Ancien et du Nouveau Testaments, qui est présentée ici. Monument de l'illustration de livre américaine du XVIIIe siècle, la bible contient près de 500 gravures sur bois créées par des artistes locaux. Il constitue l'ouvrage gravé sur bois le plus ambitieux jamais réalisé dans le pays jusqu'à cette époque. Dans sa préface, Thomas indique que l'ouvrage est non seulement une méthode agréable pour enseigner la Bible aux enfants, mais aussi « un moyen facile de les guider dans sa lecture ». Thomas se familiarisa jeune avec l'art de la gravure lorsqu'il fut apprenti de l'imprimeur de Boston Zechariah Fowle. Essentiellement installé à Worcester, dans l'État du Massachusetts, Thomas produisit 65 livres pour enfants. Il est largement salué comme le premier imprimeur initié de littérature enfantine d'Amérique, souvent comparé à John Newbery de Londres, en Angleterre, avec qui il partageait la même devise : « L'instruction par le plaisir ». Le livre, dans lequel son premier propriétaire inscrivit : « Livre d'Enoch Brooks, à Princeton, le 13 mars 1789 », est l'une des quatre copies connues existant encore aujourd'hui.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Isaiah Thomas, Worcester, Massachusetts

Langue

Titre dans la langue d'origine

A Curious Hieroglyphick Bible, or, Select Passages in the Old and New Testaments

Thème

Type d'élément

Description matérielle

144 pages : illustrations ; 15 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 mars 2017