Carte géographique de l'Europe

Description

Cette carte de l'Europe fut publiée au Brésil avant ou peu après l'éclatement de la Première Guerre mondiale, à la fin du mois de juillet 1914. Une table, en haut à gauche de la carte, répertorie la population des pays faisant partie des deux alliances rivales en Europe, la Triplice et la Triple–Entente, ainsi que l'effectif de leurs armées et marines. Elle indique que l'Italie est membre de la Triplice, avec l'Allemagne et l'Autriche–Hongrie. L'Italie choisit de ne pas rester dans la Triplice et finit par changer de camp en avril 1915 pour combattre aux côtés de la Grande–Bretagne, de la France et de la Russie. Dans la marge supérieure de la carte, les principales puissances belligérantes, à savoir l'Allemagne, l'Italie, la Grande–Bretagne, la France, la Russie, la Serbie et l'Autriche–Hongrie, sont représentées avec leur drapeau et une photographie du président ou du monarque au pouvoir. La population, l'effectif militaire en temps de guerre et le tonnage de la marine sont également indiqués pour chaque pays. Les portraits de chefs et les mêmes statistiques de divers autres pays européens sont visibles en bas et sur les côtés. La carte fut produite sous forme de publicité pour Souza Cruz, compagnie de cigarettes et de cigares de Rio de Janeiro (dont la British American Tobacco acquit une part majoritaire en 1914). Elle témoigne du grand intérêt avec lequel les Brésiliens, comme d'autres nationalités, suivirent les développements en Europe lorsque le continent plongea dans le conflit. Le Brésil fut le seul pays d'Amérique du Sud à déclarer la guerre à l'Allemagne et le seul d'Amérique latine à participer militairement à la Première Guerre mondiale. Comme les États–Unis, le Brésil appliqua initialement une politique stricte de neutralité dans le conflit opposant les Alliés et les Empires centraux. Le pays entra toutefois en guerre aux côtés des Alliés en octobre 1917, à la suite d'attaques sur des navires marchands brésiliens par les sous-marins allemands. L'armée brésilienne n'envoya pas de troupes en Europe, mais la marine aida à patrouiller l'Atlantique Sud pour détecter les sous–marins allemands. Le Brésil fut également un fournisseur important de marchandises pour les Alliés pendant la guerre.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Pimenta de Mello, Rio de Janeiro

Titre dans la langue d'origine

Mappa geographico da Europa

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : couleur ; 48 x 66 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 14 novembre 2017