Tableau de référence et d'entraînement aux agents de guerre chimique

Description

Un des aspects les plus horribles de la Première Guerre mondiale fut l'utilisation du gaz toxique comme arme, que l'armée allemande introduisit pour la première fois à grande échelle lors de la deuxième bataille d'Ypres, en Flandre belge, en avril 1915. Les armées adoptèrent rapidement des masques à gaz et des respirateurs comme mesures de protection. Destinée aux soldats et Marines américains, cette affiche sur les agents de guerre chimique fut préparée par le lieutenant–colonel Walter P. Burn, expert en armes chimiques au sein de l'armée des États–Unis. Elle répertorie les principaux composés chimiques utilisés au combat, leur méthode de propagation, les effets physiologiques, les premiers soins à administrer en cas d'exposition, ainsi que d'autres faits pertinents. Un des gaz les plus mortels employés durant le conflit fut le chlore, qui entraîne la mort en stimulant la surproduction de fluides dans les poumons, les noyant. L'affiche appartint au lieutenant William Frederick Nice, également connu sous le surnom de « Gunner Nice », de la 49e Compagnie du 5e Régiment de Marines. La compagnie était appelée « Devil Dogs ». Lorsque les États–Unis entrèrent dans la Première Guerre mondiale, Nice était déjà un vétéran avec 12 années d'expérience, ayant participé à des campagnes à Haïti, à Saint–Domingue, au Mexique et à Cuba. Les hommes du 5e Régiment de Marines furent les premiers soldats américains envoyés en France après l'entrée des États–Unis dans le conflit. Un détachement initial arriva à Saint–Nazaire le 26 juin 1917, suivi du régiment tout entier le 3 juillet. La série de documents de la Première Guerre mondiale constituée par Nice est conservée dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center de la Bibliothèque du Congrès, dont la mission est de recueillir, de préserver et de fournir l'accès aux récits personnels des anciens combattants américains.

Dernière mise à jour : 14 novembre 2017