Atlas nautique du monde, verso du feuillet 6, mer Méditerranée

Description

La carte présentée ici est extraite de l'Atlas Miller, qui appartient aux collections de la Bibliothèque nationale de France. Produit pour le roi du Portugal Manuel Ier en 1519 par les cartographes Pedro Reinel, son fils Jorge Reinel, Lopo Homem et le miniaturiste António de Holanda, l'atlas contient huit cartes sur six feuillets volants, peints des deux côtés. Cette carte (verso du feuillet 6 de l'atlas) montre la mer Méditerranée, avec les côtes d'Europe, du Jutland au Caucase. La nomenclature s'étend de la Frise (Friesland) aux côtes du sud de l'Angleterre et de l'Irlande. Les côtes méditerranéennes et atlantiques sont représentées à l'ouest jusqu'au cap Boujdour (Ansulim). En outre, la carte inclut la mer Caspienne et les parties septentrionales de la mer Rouge et du golfe Persique. Des cursives noires et rouges sont utilisées pour la nomenclature le long des côtes orientales, tandis que les noms des régions sont écrits en lettres capitales noires. Les noms des provinces apparaissent en lettres dorées sur des banderoles rouges et bleues. La carte est richement décorée, à l'instar des autres cartes de l'atlas : la mer Rouge est représentée en rouge, et la mer Caspienne et le golfe Persique en bleu. Les côtes sont cernées de couleurs. Les îles sont dorées et colorées en aplats. Les cours d'eau sont en bleu et en vert. Les chaînes de montagnes sont dessinées en couleurs et en vue cavalière. La carte contient une cinquantaine de vignettes de villes en vue cavalière, mais sans souci apparent d'exactitude. La croix du Golgotha dominant Jérusalem, les tables de la Loi sur le mont Sinaï et la tour de Babel entre le Tigre et l'Euphrate comptent parmi les autres éléments illustrés. En Afrique, huit tentes arborent des pavillons et quatre personnages sont représentés, dont un à cheval. Huit navires, dont cinq portant la croix portugaise de l'ordre du Christ, naviguent sur les océans. La carte possède une bordure rouge et or sur trois côtés. Une échelle des longueurs verticale figure à l'est des Açores. Sur le bord gauche de la carte, une échelle des latitudes est graduée de 28° nord à 59° nord. Chaque degré est divisé en quatre parties par des points noirs et en trois parties par des points rouges. Le milieu de chaque degré est indiqué par un cercle rouge. Le cartographe tenta d'établir une graduation en longitudes le long des parallèles 33° 40', 43° 30' et 50° 50', où les degrés équivalent à 18 millimètres (mm), 16,3 mm, 14,7 mm et 12 mm, respectivement. L'origine des longitudes se trouve en dehors de la carte du bassin méditerranéen, sur la carte des Açores à 2° 16' de l'échelle des latitudes, qui est à 2° du méridien du cap Saint–Vincent. L'atlas fut nommé d'après Emmanuel Miller, qui l'acheta en 1855 chez un libraire de Santarém, au Portugal. La veuve de Miller le vendit à la Bibliothèque nationale de France en 1897.

Date de création

Date du sujet

Langue

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 carte, vélin : enluminée ; 118 x 61 centimètres

Collection

Références

  1. Catherine Hofmann, Hélène Richard, Emmanuelle Vagnon, et al., The Golden Age of Maritime Maps: When Europe Discovered the World (Buffalo, NY: Firefly, 2013).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 6 novembre 2017