Mer du Sud. Océan Pacifique

Description

Cette carte de la mer du Sud, ou océan Pacifique, fut réalisée en 1622 par le Néerlandais Hessel Gerritsz, cartographe officiel de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, également éminent éditeur et graveur. Ne visant pas à servir à la navigation, il s'agissait d'un ouvrage luxueux destiné aux directeurs de la compagnie. Les régions représentées incluent la côte d'Asie (« Sina » et « Tartaria »), de Canton au nord de la Corée, l'Insulinde, à l'est de Bornéo, les Philippines, le Japon et les îles Salomon. La carte montre également la côte pacifique des Amériques, du cap Mendocino (aujourd'hui en Californie) à l'extrême sud de l'Amérique du Sud, et la côte atlantique, des îles Tortugas à l'est de la Floride, ainsi que « Buttons Bay » (baie d'Hudson). Sur les bords de la carte, à droite et à gauche, les échelles des latitudes sont graduées de 60° sud à 60° nord. L'équateur et les tropiques du Cancer et du Capricorne sont indiqués. La carte utilise un système de rhumbs de 932 millimètres de diamètre à 16 centres secondaires. Elle comporte sept roses des vents. Les côtes sont cernées de couleurs et les petites îles sont colorées en aplats. Trois longues légendes en hollandais, deux au sud de Timor et la troisième au sud–est des Marquises, fournissent des informations supplémentaires sur la carte. Des cartouches sont dessinés dans la partie supérieure de la carte. Celui de gauche indique les échelles en miles hollandais, en lieues espagnoles et en lieues anglaises, tandis que celui de droite est décoré de trois portraits en buste des explorateurs Balboa, Magellan et Lemaire. Un petit planisphère (120 mm x 80 mm) est visible au centre, entre ces deux cartouches. Sa construction (latitudes croissantes) et ses tracés géographiques diffèrent de ceux de la carte. La Californie, presqu'île sur la carte, est ici une île, conception qui apparaît dans la cartographie en 1510. Les décorations somptueuses incluent des illustrations de bateaux. Dans le Pacifique Nord, quatre navires portant le pavillon hollandais font route vers l'Amérique, tandis qu'un autre se dirige vers l'Asie. Au large du Pérou, trois navires hollandais voguent vers l'ouest. Le titre « Mar del Sur, Mar Pacifico », en lettres d'or, les encadre. Dans la partie inférieure de la carte, cinq navires sont en proie à la tempête. Des baleines et de petites barques indigènes sont également dessinées. Les points cardinaux sont inscrits sur le cadre doré qui constitue la bordure. Dans l'angle gauche, un cartouche orné de rubans et de volutes contient la signature du cartographe. La date fut retouchée, probablement par le successeur de Gerritsz. Le premier des trois X et les deux derniers chiffres furent rajoutés, ce qui donne 1634 au lieu de 1622, date originelle.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Mar Pacifico. By Heſſel Gerritsz . Met Octroy van de E.H.M. Heeren de Staten Generael der Vereenichde Nederlanden . Duytsche mÿlen vÿftien voor een graedt

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 carte sur 2 feuilles, vélin : couleur ; 107 x 141 centimètres

Notes

  • Sur les bords de la carte, à droite et à gauche, les échelles des latitudes sont graduées de 60° sud à 60° nord, 10° = 82 mm. L'équateur et les tropiques sont indiqués. La carte utilise un système de rhumbs de 932 millimètres de diamètre à 16 centres secondaires. Elle comporte sept roses des vents.

Références

  1. Catherine Hofmann, Hélène Richard, Emmanuelle Vagnon, et al., The Golden Age of Maritime Maps: When Europe Discovered the World (Buffalo, NY: Firefly, 2013).
  2. National Library of Australia, Mapping our World: Terra Incognita to Australia (Canberra: National Library of Australia, 2013).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 6 novembre 2017