Le premier voyage naval russe, entrepris pour la résolution de la question géographique : l'Asie et l'Amérique sont-elles reliées ? Effectué en 1727, 1728 et 1729 sous le commandement du capitaine de vaisseau de première classe Vitus Béring. Contient les biographies succinctes du capitaine Béring et de ses officiers

Description

Au cours de l'été 1728, Vitus Jonassen Béring (1681‒1741) entreprit, lors de son premier voyage dans le Pacifique, de naviguer le long de la côte russe entre la péninsule du Kamtchatka et l'océan Arctique par la voie navigable plus tard baptisée détroit de Béring. Pour son dernier acte officiel important dans ses fonctions de tsar, en 1725, Pierre le Grand ordonna cette expédition afin de déterminer si les terres d'Asie et d'Amérique du Nord étaient reliées. Cet ouvrage, dont le titre contient la question essentielle du tsar à propos d'un passage terrestre, résume l'historique et les résultats de l'expédition. Le voyage fut onéreux, car Béring eut d'abord à traverser la Sibérie, puis à construire et ravitailler son navire, le Saint-Gabriel, dans la péninsule du Kamtchatka, d'où le nom de cette entreprise, plus tard baptisée première expédition du Kamtchatka (1725‒1730). Ce volume contient les bulletins météorologiques quotidiens de l'expédition, les relevés de latitude et de longitude et la consignation des lieux géographiques alors que le Saint-Gabriel naviguait vers le nord. Les découvertes de Béring furent peu concluantes du fait du mauvais temps et des glaces qui l'empêchèrent de prouver la présence ou l'absence d'une liaison terrestre entre l'Asie et l'Amérique. À la déception de Béring, les successeurs du tsar Pierre insistèrent pour qu'il entreprenne un deuxième voyage, plus de dix ans plus tard, en ordonnant une mission élargie. Lors de cette deuxième expédition du Kamtchatka, qui fit partie de la grande expédition du Nord (1733‒1743), Béring vit finalement le mont Saint–Élie, dans le sud de l'Alaska, en juillet 1741. Béring revendiqua l'ensemble de la région pour la Russie à partir de ce lieu, au sud et à l'est du détroit de Béring. L'expédition confirma également que la Sibérie et l'Alaska étaient bien séparés par la mer. Béring devint célèbre en Russie et dans le monde entier pour ces deux voyages. C'est peut-être ce qui explique pourquoi l'ouvrage contient également les notices biographiques succinctes de Béring et des officiers de haut rang du premier voyage. Capitaine luthérien d'origine danoise, Béring consacra la quasi-totalité de sa carrière au service de l'État russe et atteignit un haut rang dans la marine impériale russe.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Académie des sciences d'URSS, Saint-Pétersbourg

Langue

Titre dans la langue d'origine

Первое морское путешествiе россiянъ, предпринятое для рѣшенiя географической задачи: соединяется ли Азiя съ Америкою? и совершенное въ 1727, 28 и 29 годахъ подъ начальствомъ флота Капитана 1-го ранга Витуса Беринга. Съ присовокупленiемъ краткaго бiографическаго свѣденiя о Капитанѣ Берингѣ и бывшихъ съ нимъ Офицерахъ

Type d'élément

Description matérielle

126 pages : tableaux, cartes

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 août 2016