Plans du cirque équestre Wulff, Exposition générale de Turin, 1884

Description

Les documents présentés ici sont des dessins architecturaux réalisés en vue de la construction du pavillon attribué au Circo Equestre Wulff (Cirque équestre Wulff) à l'occasion de l'Exposition générale de Turin. Organisée par la Società Promotrice dell'Industria Nazionale (Société d'encouragement pour l'industrie nationale), elle se déroula de mai à septembre 1884. Les croquis de l'architecte F. Solmi montrent l'élévation de la façade principale du bâtiment du cirque tout spécialement érigé pour cette manifestation, des détails du premier étage avec deux des entrées ainsi qu'une section transversale du rez‑de‑chaussée. Le quotidien italien La Stampa aurait d'ailleurs écrit dans ses pages : « Une exposition sans cirque n'est pas une exposition ». Ces dessins portant la mention « Planche n°126 », il est fort probable qu'ils faisaient partie d'un ensemble plus important fournissant des détails sur les nombreux pavillons où se tenait l'exposition. Ceux‑ci étaient classés par catégorie : beaux‑arts, innovations scientifiques, production littéraire, didactique, bien-être, industries minières, industries mécaniques, industries manufacturières, agriculture et alimentation. L'exposition accueillit 14 237 exposants et attira près de trois millions de visiteurs. La construction du bâtiment du cirque équestre Wulff fut confiée à des ouvriers vénitiens de la région de Cadore, réputés être les meilleurs constructeurs d'édifices en bois. Les techniques les plus avancées de l'époque furent employées pour l'ériger. Conçu spécialement pour les numéros de cirque, il mesurait 25 mètres de haut, 46 mètres de diamètre et était doté d'écuries sur 13,5 mètres. Capable d'accueillir 4 000 spectateurs par représentation, sa structure était entièrement organisée en plates‑formes, arcades et gradins d'où chacun avait une vue dégagée sur la piste. Les représentations du cirque équestre Wulff étaient accompagnées d'un orchestre qui, selon les chroniques de l'époque, constituait l'une de ses particularités les plus appréciées. Cet édifice, nommé Politeama, fut démoli une fois l'exposition terminée. La compagnie d'Edoardo Wulff était composée de 150 artistes et 94 animaux. Pendant l'exposition, elle donna des représentations du 12 avril au 17 octobre, avant de s'installer à Milan. Les spectacles du dompteur de lions François Bidel et les ascensions en ballon d'Eugène Godard faisaient aussi partie des nombreuses attractions proposées durant cette manifestation.

Dernière mise à jour : 1er juin 2017