Anouche : opéra en cinq actes et sept tableaux inspiré du poème éponyme d'Hovhannès Toumanian

Description

Le compositeur arménien Armen Tigranian (1879–1950) était originaire d'Alexandropol (aujourd'hui Gyumri), dans le nord‑ouest de l'Arménie, faisant alors partie de la République transcaucasienne de l'Empire russe. Scolarisé à Tiflis (aujourd'hui Tbilissi, en Géorgie), alors capitale de ladite république, il intégra ensuite le conservatoire de musique de la ville en 1887. Il entreprit de composer un opéra d'après « Anouche », d'Hovhannès Toumanian, peu de temps après avoir lu le poème. Il commença son œuvre en 1904 et l'acheva en 1908. Elle est aujourd'hui connue et très appréciée des Arméniens de la République d'Arménie comme de tous ceux de la diaspora. Elle fit l'objet de plusieurs remaniements avant de former sa version actuelle. Malgré son fort ancrage dans le folklore musical arménien, la partition est pleine d'originalité. Sa version intégrale, publiée en 1954 en Arménie soviétique, est présentée ici. Le livret est en arménien, assorti d'une traduction en russe. La partition est précédée d'un portrait photographique de Tigranian et d'une présentation de son œuvre et de son opéra, en arménien et en russe.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Haypethrat, Erevan, Arménie

Titre dans la langue d'origine

Անուշ: օպերա 5 գործոլությամբ 7 պատկերով: ըստ Հոհվ. Թումանյանի համանւն պոեմի

Type d'élément

Description matérielle

362 pages ; 30 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 28 juillet 2017