Pèlerinage en Terre sainte

Description

Premier récit imprimé et illustré d'un pèlerinage en Terre sainte, le livre de Bernhard von Breydenbach (1440–1497), canon de Mayence, racontant ses voyages occupe une place particulière dans l'histoire de l'impression. L'ouvrage est notamment célèbre pour la qualité exceptionnelle de ses gravures sur bois grand format réalisées par Erhard Reuwich, illustrant, entre autres la topographie de la Palestine, les groupes ethniques et religieux habitant en Terre sainte, ainsi que les différents alphabets utilisés par ces peuples. La reproduction par Reuwich de ces alphabets est considérée comme une étape majeure de l'histoire de l'impression des langues orientales, car elle marque le point de transition de l'alphabet écrit à l'alphabet imprimé. Pour la première fois, mais sans recourir à des caractères mobiles, les alphabets arabe, chaldéen, copte, éthiopien et, dans des éditions ultérieures, arménien furent reproduits par impression. Les lettres hébraïques et grecques avaient déjà été imprimées dans des ouvrages précédents. Les modèles des lettres orientales et leurs inscriptions en latin furent probablement fournis par Paul Walther von Guglingen (né en 1422), frère franciscain. Ce dernier, ayant auparavant passé un an à Jérusalem pour y étudier les langues de la Terre sainte, rejoignit Breydenbach lors de son périple dans la ville pendant l'été de 1483. Le récit du voyage de Walther, aujourd'hui conservé au Studienseminar de Neubourg–sur–le–Danube, témoigne de ses connaissances des alphabets orientaux. L'ouvrage de Walther fut non seulement utilisé pour l'édition imprimée du texte de Breydenbach, mais il servit également de source pour un dictionnaire latin–arabe, accompagné d'expressions familières du discours syro–palestinien, qui fut inclus dans le livre de Breydenbach (recto du feuillet 134–verso du feuillet 135). En dépit de ses réalisations dans la reproduction des alphabets orientaux, le livre de Breydenbach n'influença pas réellement l'impression dans le monde arabe, qui débuta approximativement entre 25 et 30 ans plus tard. La gravure sur bois au–dessus de l'alphabet arabe (recto du feuillet 75) représente un groupe de musulmans, ou Sarrasins, comme ils étaient appelés à l'époque, portant différents habits, probablement inspirés d'illustrations vénitiennes.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Erhard Reuwich, Mayence

Langue

Titre dans la langue d'origine

Peregrinatio in terram sanctam

Type d'élément

Description matérielle

297 pages : illustrations ; 22,43 x 30,26 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d'État de Bavière : 2 Inc.c.a. 1725
  • La description de cet ouvrage a été écrite par Helga Rebhan, de la Bibliothèque d'État de Bavière.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 14 avril 2017