Héro et Léandre

Description

Cette édition illustrée de l'epyllion (poème épique) du poète grec Musée (ou Musaios, fin du Ve ‒ début du VIe siècle) qui relate l'amour tragique entre Héro et Léandre est l'une des premières éditions publiées par Alde Manuce l'Ancien (1449 ou 1450–1515) dans son atelier d'imprimerie vénitien, l'Imprimerie aldine. Cet ouvrage contient le texte du poème dans la version grecque d'origine, en 343 hexamètres, ainsi qu'une traduction en latin. La date de publication de cette version non datée est l'objet de controverse. Les dates suivantes ont été avancées : 1494, 1495, 1497 et 1498. De même, il n'est pas clairement établi si le texte est paru avant ou après l'édition également non datée de l'œuvre de Musée, imprimée par Lorenzo de Alopa à Florence. Alde Manuce fut un typographe de génie et un excellent philologue. Avec Filippo Giunta, il fut l'un des premiers grands imprimeurs de littérature classique. Il se spécialisa dans l'édition et la publication de textes de la Grèce antique (31 éditions). Les tirages relativement importants (près de 60 000 ouvrages imprimés au total) permirent de diffuser ces textes auprès d'un large public. Pour réaliser les premiers caractères grecs, Alde Manuce travailla en collaboration étroite avec Francesco Griffo, graveur de poinçons et fondeur de caractères originaire de Bologne. Ils conçurent et utilisèrent quatre jeux de caractères grecs différents, tous inspirés de l'écriture caractéristique et parfois d'abréviations propres à un calligraphe de l'époque. Les caractères employés pour l'édition des vers rédigés par Musée correspondent aux tout premiers caractères grecs réalisés par Manuce imitant l'écriture manuscrite d'Immanuel Rusotas, scribe professionnel grec, qui travailla à Venise à partir de 1465. D'un point de vue philologique, la qualité très honorable des éditions aldines s'explique en partie par la coopération entre Manuce et l'érudit Marcus Musurus (ou Musuro), mais les recherches les plus récentes ont montré que c'est à l'imprimeur lui-même que l'on doit la composition du texte de Musée. Les manuscrits qu'il utilisa sont inconnus. La traduction latine de l'œuvre peut également être attribuée à Manuce, comme l'atteste un manuscrit autographe de l'ébauche conservée à la Bibliothèque humaniste, à Sélestat, en France. L'exemplaire présenté ici appartint à la bibliothèque d'Hartmann Schedel et devint la propriété de la bibliothèque de la cour de Munich en 1571, intégrant la collection de Johann Jakob Fugger.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Imprimerie aldine, Venise

Titre dans la langue d'origine

De Herone et Leandro

Lieu

Type d'élément

Description matérielle

28 feuillets : illustré

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d'État de Bavière : Rar. 303
  • La description de cet ouvrage a été écrite par Kerstin Hajdú, de la Bibliothèque d'État de Bavière.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 mars 2017