Légendes en latin de saints tchèques : Guy, Procope et Venceslas

Description

Les légendes latines médiévales de grandes figures de l'histoire tchèque constituent une partie importante de l'héritage spirituel et culturel européen. Le culte de saint Guy (mort en l'an 305), martyre et saint chrétien, fut répandu en Europe centrale par le prince přemyslide Venceslas (907–935), saint patron des terres tchèques, chrétien fervent et fondateur de la rotonde du château de Prague. Dès le Xe siècle, peu après son assassinat par son frère Boleslav Ier en l'an 935, Venceslas commença à être vénéré comme un saint. Sa dépouille fut transférée dans la cathédrale Saint–Guy, à l'intérieur du château de Prague, qui devint le centre du culte de saint Venceslas. Sa vie et sa mort firent l'objet de nombreuses légendes, notamment la première légende en vieux–slave du Xe siècle, la légende latine Crescente fide, la légende dite de Gumpold et la légende de Christian. Le manuscrit présenté ici, datant de la première moitié du XVe siècle, contient les légendes des trois saints, Guy, Venceslas et Procope. Également appelé Procopius, Procope fut le premier abbé du monastère de Sázava (980‒1053 env.). Le manuscrit, rédigé à l'encre noire et rouge par un scribe inconnu, est d'origine tchèque.

Dernière mise à jour : 25 mai 2017