Commentaire sur La divine comédie de Dante Alighieri

Description

Le manuscrit présenté ici est un fragment de deux pages d'un commentaire de la Commedia de l'éminent poète florentin Dante Alighieri (1265‒1321). Le texte, écrit en italien par un scribe inconnu, fut produit en Italie durant la deuxième moitié du XIVe siècle, quelques décennies seulement après la mort du poète. Ce fut également à cette époque que le poète Jean Boccace (1313–1375) donna pour la première fois l'épithète « divine » au poème, que Dante lui–même avait simplement intitulé Comedia. Ce fragment fut conservé à la bibliothèque historique des franciscains à Skalica (à l'ouest de la Slovaquie actuelle). Au milieu du XVe siècle, les franciscains s'établirent dans la ville, où ils bâtirent une église et un monastère qui demeurèrent actifs sans interruption jusqu'en 1950. La grande épopée allégorique de Dante est composée de trois parties : Inferno, Purgatorio et Paradiso. Reposant sur la vision géocentrique du monde du temps de l'auteur, elle offre une synthèse de la quasi–totalité du savoir médiéval, au sein d'une structure artistique irréprochable soutenue par les 100 cantos de l'œuvre. Le poème de Dante, qui fit l'objet de nombreux commentaires et ce, quasiment depuis sa création, demeure un ouvrage influent de la grande littérature résonnant chez les lecteurs contemporains.

Dernière mise à jour : 18 juillet 2016