Classique du vin

Description

Jiu jing (classique du vin) est la plus ancienne monographie complète et systématique sur la technique de production de levures et de fabrication du vin existant encore aujourd'hui. Elle fut rédigée par Zhu Hong (1050‒1125), de son prénom social Yizhong et de son prénom lettré Wuqiuzi, qui allait devenir Dayinweng. Né à Wucheng (aujourd'hui Huzhou, dans le Zhejiang), Zhu Hong reçut son diplôme de jinshi au cours de la troisième année (1088) de l'ère Yuanyou de la dynaste Song. Il exerça comme conseiller à la cour et aux Archives impériales. Zhu Hong quitta son poste officiel durant la première année de l'ère Chongning (1102) et s'installa à Hangzhou pour se consacrer à la vinification et à l'écriture. Jiu jing fut rédigé entre cette année‑là et la quatrième de l'ère Zhenghe (1114) avant d'être nommé docteur en médecine et affecté en tant que tel. L'ouvrage est composé de trois juan. Le premier est un historique du vin. Le deuxième traite de 13 sortes de levures réparties en trois groupes avec le nom des composants pour chaque type de levure, et des méthodes relatives aux procédés de fabrication. Le troisième est consacré aux procédés de vinification et aux points importants qui s'y rapportent, comme la macération du riz dans l'eau pour le rendre aigre, le rinçage de ce riz à l'eau courante, la façon d'obtenir le bon degré d'acidité et la consistance adéquate, l'utilisation de levures, la préparation de la fermentation active et ainsi de suite. Cet ouvrage compare aussi différentes méthodes de vinification utilisées pour obtenir du vin dit « mouton blanc », du vin dihuang (vin à base de racine de digitale de Chine), du vin de chrysanthème et du vin issu de raisin. Dans Song shi yi wen zhi (Histoire de la dynastie Song, archives littéraires et artistiques), cette œuvre existait en un seul juan. Dans Shuo fu (Frontières des récits), seul le premier juan était inclus. Cet exemplaire ne contient ni préface ni table des matières, mais le texte est présent dans son intégralité et il s'agit d'une édition Song, ce qui en fait un document de grande valeur. Les mots tabous sont respectés dans le texte et le nom des graveurs attestent que celui‑ci fut imprimé dans la région du Zhejiang au début de la dynastie des Song du Sud (1127–1177 environ). D'éminents collectionneurs de livres Qing eurent cet exemplaire en leur possession, notamment Qian Qianyi, Ji Zhenyi, Xu Qianxue et Wang Shizhong.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Zhejiang, Chine

Langue

Titre dans la langue d'origine

酒經

Type d'élément

Description matérielle

2 volumes : reliure cousue ; 25,2 x 14,2 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 7 juin 2017