Correspondance de Kanō Jigoro à Shimomura Hiroshi

Description

Lors de sa réunion à Berlin en 1936, le Comité international olympique (CIO) décida d'organiser les Jeux olympiques de 1940 à Tokyo. L'obtention des Jeux olympiques par le Japon fut en grande partie l'œuvre de Kanō Jigoro, connu comme le père du judo, et notamment professeur d'université et directeur de l'école. Cependant, l'organisation des Jeux au Japon rencontra une opposition croissante, tant à l'intérieur du pays qu'à l'étranger, suite à l'aggravation de la situation politique internationale et au rejet des politiques du Japon en Chine. Lors de la session du CIO de 1938 au Caire, après la manœuvre désespérée et le plaidoyer de Kanō et d'autres intervenants, il fut convenu, momentanément, de laisser Tokyo accueillir les Jeux. Sur le chemin du retour au Japon, Kanō écrivit une lettre à Shimomura Hiroshi, membre de la Chambre des pairs, qui était président de l'Association des sports du Japon à l'époque, pour lui faire part de son angoisse vis-à-vis des nombreux problèmes qu'il restait à surmonter pour organiser l'événement. Kanō mourut le 4 mai 1938 sur le navire qui le ramenait au Japon. Le manuscrit présenté ici est sa lettre adressée à Hiroshi, extrait des documents de Shimomura Hiroshi conservés à la Bibliothèque nationale de la Diète. Au mois de juillet de la même année, le Japon décida de renoncer aux Jeux, finalement annulés en raison de l'éclatement de la Seconde Guerre mondiale. Tokyo finit par accueillir les Jeux olympiques en 1964.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

嘉納治五郎書簡 下村宏宛

Type d'élément

Description matérielle

2 articles ; 21 x 28 centimètres environ

Références

  1. “Kanō, Jigoro (1860‒1938),” in Portraits of Modern Japanese Historical Figures, National Diet Library. http://www.ndl.go.jp/portrait/e/datas/253.html?c=10.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 juin 2017