Proposition d'une constitution nationale japonaise

Description

La conférence d'Osaka de 1875 établit un Genrōin (chambre des Anciens) comme l'une des étapes vers l'introduction d'une forme constitutionnelle de gouvernement après la restauration de Meiji. Le Genrōin rechercha différents types de gouvernement représentatifs en Occident et étudia les traductions des différentes constitutions occidentales faites notamment par l'Américain Guido Verbeck. Le document présenté ici est appelé Nihon kokken'an (Proposition d'une constitution nationale japonaise), première ébauche de la constitution nationale, qui avait été établie par le Genrōin en octobre 1876. Le Genrōin avait reçu l'ordre impérial de rédiger la constitution. On ignore ce qui est advenu à l'ébauche après sa création et elle ne vit finalement jamais le jour. Les deuxième et troisième ébauches lui succédèrent, la troisième étant finalement présentée à l'empereur Meiji. Cependant, elle ne fut pas adoptée. Cette proposition aurait été conservée par Mutsu Munemitsu, qui était le kanji (secrétaire) du Genrōin à l'époque.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

日本国憲按

Type d'élément

Description matérielle

1 livre ; 29 x 21 centimètres

Références

  1. “The Chamber of Elders’ Conception of a Constitution,” in Modern Japan in Archives: Political history from the Opening of the Country to Post-War, National Diet Library. http://www.ndl.go.jp/modern/e/cha2/description02.html#c221.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 12 décembre 2017