Les Kafirs de l'Hindu Kush

Description

Le Kafiristan, ou « Terre des infidèles », était une région de l'est de l'Afghanistan où les habitants avaient conservé leur religion et leur culture païennes traditionnelles, et refusé de se convertir à l'islam. Les Kafirs du l'Hindu Kush est un récit ethnographique détaillé sur les Kafirs, écrit par George Scott Robertson (1852–1916), administrateur britannique en Inde. Avec l'approbation du gouvernement indien, Robertson réalisa une première visite au Kafiristan en octobre 1889, puis il vécut parmi les Kafirs pendant presque un an, d'octobre 1890 à septembre 1891. Il décrit son voyage de Chitral (aujourd'hui au Pakistan) au Kafiristan, ainsi que les difficultés qu'il rencontra durant son périple dans le pays et concernant la collecte d'informations sur la culture et la religion kafires. Selon Robertson, leur religion « est une forme d'idolâtrie assez rudimentaire, avec un mélange de culte des ancêtres et du feu. Elle compte de nombreux dieux et déesses ayant différents degrés d'importance ou de popularité ». Robertson décrit les cérémonies et les pratiques religieuses, la structure tribale et clanique de la société kafire, le rôle de l'esclavage, les différents villages de la région, ainsi que la vie quotidienne et les coutumes sociales, notamment les tenues vestimentaires, l'alimentation, les fêtes, les amusements, le rôle des femmes dans la société, et de nombreux autres aspects dont il fut le témoin. Le livre est illustré de dessins et il se termine par une grande carte topographique dépliante, qui montre le trajet de l'auteur au Kafiristan. En 1896, le souverain d'Afghanistan, l'émir 'Abdur Rahman Khan (règne : 1880–1901), conquit la région et la soumit à la domination afghane. En 1906, les Kafirs devinrent musulmans et la région fut renommée Nouristan, qui signifie « Terre de lumière », allusion aux progrès apportés par l'islam.

Date de création

Informations d'édition

Lawrence & Bullen, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

The Káfirs of the Hindu-Kush

Type d'élément

Description matérielle

658 pages : illustrations, cartes ; 26 centimètres

Références

  1. Dorothy Anderson, “Robertson, Sir George Scott (1852‒1916),” in Oxford Dictionary of National Biography (Oxford, U.K.: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 16 septembre 2016