Dix–huit ans au col du Khyber, 1879–1898

Description

Sir Robert Warburton (1842–1899), officier de l'armée britannique, occupa pendant 18 ans un poste de fonctionnaire, chargé de la supervision du col de Khyber, passage de montagne le plus important reliant l'Afghanistan à l'actuel Pakistan. Né en Afghanistan d'un père officier britannique et d'une mère issue de la noblesse afghane et nièce de l'émir Dost Mohammad Khan, Warburton fut formé en Angleterre, breveté officier, et servit différentes fonctions en Inde britannique et en Abyssinie (actuelle Éthiopie), puis il reçut en 1879 son affectation au col de Khyber. Terre du peuple afridi pachtoune, qui était farouchement indépendant et qui résistait à tout contrôle extérieur, le col était régulièrement bloqué par les Afridis ou en raison de combats entre les tribus habitant les collines. Warburton est reconnu pour avoir préservé la paix à la frontière et gardé le col ouvert, privilégiant la diplomatie à la force. Grâce à ses racines afghanes et sa maîtrise du persan et du pachto, il gagna peu à peu la confiance des membres de tribus qui, par tradition, se méfiaient profondément des étrangers. En août 1897, un mois après que Warburton prit sa retraite, des troubles éclatèrent parmi les Afridis, qui s'emparèrent du col et le contrôlèrent pendant plusieurs mois. Warburton fut rappelé et participa à l'expédition de Tirah de 1897 à 1898, lors de laquelle les forces anglo–indiennes rouvrirent le passage montagneux. Warburton fut particulièrement fier du rôle du régiment d'infanterie de Khyber durant la campagne. Cette force paramilitaire, qu'il avait formée et commandée, fut recrutée parmi les membres de la tribu afridi. Dans Dix–huit ans au col du Khyber, 1879–1898, Warburton raconte son apprentissage et sa carrière. L'ouvrage aborde quasiment tous les événements et individus ayant trait aux relations entre l'Afghanistan et l'Inde britannique au cours du dernier quart du XIXe siècle. Warburton, depuis longtemps en mauvaise santé, rentra en Angleterre et mourut avant que le livre fût terminé. Publié à titre posthume, l'ouvrage est illustré de plusieurs photographies impressionnantes et inclut une carte dépliante détaillée du col de Khyber.

Date de création

Informations d'édition

J. Murray, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Eighteen years in the Khyber, 1879-1898

Type d'élément

Description matérielle

351 pages : portraits, cartes ; 23 centimètres

Références

  1. E.I. Carlyle, revised by James Falkner, “Warburton, Sir Robert (1842–1899),” in Oxford Dictionary of National Biography (Oxford, U.K.: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 25 août 2016