Akbar et les jésuites, histoire des missions jésuites à la cour d'Akbar

Description

Akbar et les jésuites, histoire des missions jésuites à la cour d'Akbar est une traduction partielle d'une œuvre écrite et compilée par le père Pierre Du Jarric, prêtre jésuite, et publiée en France entre 1608 et 1614. L'œuvre majeure de Du Jarric est intitulée Histoire des choses plus memorables advenves tant ez Index Orientales, que autres païs de la descouverte des Portugais, en l'establissement et progrez de la foy Chrestienne at Catholique: et principalement de ce que les Religieux de la Compagnie de Iésus y ont faict, & endure pour la mesme fin;depuis qu'ils y sont entrez iusqu'à l'an 1600. Du Jarric lui-même n'était ni voyageur, ni missionnaire. Son œuvre est compilée à partir d'autres sources, notamment des livres, des lettres et des rapports en portugais, en espagnol, en latin et en français. L'Histoire de Du Jarric comprend trois parties (volumes), chacune constituée de deux livres. Elle porte sur les missions jésuites en Inde et en Asie du Sud-Est, en Afrique, au Brésil et dans l'Empire moghol. La traduction présentée ici est extraite des originaux du quatrième livre de la deuxième partie et du cinquième livre de la troisième partie, qui concernent l'Empire moghol, et plus spécifiquement les événements survenus du vivant de l'empereur Akbar, dont les trois missions jésuites auprès de sa cour, qui eurent lieu avant 1600. Jalaluddin Muhammad Akbar (1542–1605), aussi connu sous le nom d'Akbar le Grand, fut un empereur moghol qui régna sur l'Inde de 1556 à 1605. Né et élevé selon une doctrine musulmane sunnite orthodoxe, Akbar pratiqua néanmoins la tolérance religieuse, contrôla la puissance du clergé musulman sur les sujets politiques et juridiques, et pratiqua le dialogue religieux avec différents musulmans, en particulier les érudits chiites et les derviches soufis, et finalement avec les hindous, les jaïns, les parsis et les chrétiens. Du Jarric relate différentes conversations entre Akbar et les pères jésuites, et leurs espoirs, finalement déçus, de le voir devenir chrétien. L'ouvrage contient des notes détaillées relatives aux chapitres et est illustré de peintures en noir et blanc, provenant du British Museum et du Victoria and Albert Museum à Londres. Le livre formait une partie de l'ouvrage The Broadway Travellers, ensemble de récits classiques de voyage, publié par George Routledge & Sons, à Londres, entre 1926 et 1937. Cette édition américaine fut publiée à New York par Harper & Brothers.

Dernière mise à jour : 27 juillet 2016