Création de l'Univers

Description

Āfarīnish–i Dunyā (Création de l'Univers) est un livre sur la cosmogonie. Il décrit et compare plusieurs récits culturels, religieux et scientifiques des origines de l'Univers. L'ouvrage est une traduction en persan tadjik d'une langue turque tatare (très probablement de l'azéri). Il fut publié par l'imprimerie gouvernementale tadjike à Tachkent et à Stalinabad (aujourd'hui Douchanbé) en 1929. Le traducteur est identifié par son nom, 'Abd Allah Shinasi, dont on ne sait rien d'autre. Le livre est organisé en trois parties. La première partie aborde et critique les descriptions de la création de l'Univers dans le judaïsme et l'islam, ainsi que d'autres histoires d'inspiration religieuse antiques et médiévales sur le sujet. L'auteur (ou peut–être le traducteur) se moque de ces récits, notamment ceux des traditions mésopotamienne, judaïque et islamique soutenant que dieu créa le monde en six jours ou que la Terre est posée sur les deux cornes d'une vache vivant au–dessus d'un poisson qui nage dans l'eau. Après avoir évoqué les différentes histoires mésopotamiennes, judaïques et islamiques sur la création, l'auteur consacre la deuxième partie à une analyse de l'explication scientifique de la création de l'Univers, y compris des thèmes tels que la rotation de la Terre et d'autres planètes du système solaire. La troisième partie conclut le livre par une critique des versets coraniques qui, selon les musulmans, prouvent leur histoire de la création de l'Univers. L'ouvrage est caractéristique de ceux produits en Asie centrale au début du XXe siècle, lorsque les modernistes musulmans, appelés djadidistes, s'interrogèrent sur le rôle de la religion dans la société.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2016