La Russie en Asie : compte–rendu et étude, 1558–1899

Description

Alexis Sidney Krausse (1859–1904), auteur et journaliste britannique, écrivit pour de nombreux périodiques de Grande–Bretagne et produisit des livres ayant trait à une grande variété de sujets, dont la pauvreté dans la ville de Londres, la Chine et l'Extrême–Orient, ainsi que l'Empire russe. La Russie en Asie : compte–rendu et étude, 1558–1899 est une histoire de l'expansion de la Russie en Asie, à partir de 1558, lorsque Grigori Stroganov reçut une charte d'Ivan le Terrible pour coloniser les terres sur la rivière Kama, sur le versant ouest des montagnes de l'Oural. Le livre aborde l'absorption de la Sibérie, la conquête par la Russie des khanats de Khiva et de Boukhara, son expansion à la fin du XIXe siècle au Turkestan, son annexion de terres appartenant auparavant à la Perse et à la Chine, la construction ferroviaire et la politique russe envers l'Afghanistan. Krausse écrit dans la préface : « [mon ouvrage] ne prétend pas être plus qu'une histoire complète, mais concise, de la Russie d'Asie. En critiquant les politiques rivales de la Russie et de l'Angleterre, je me suis efforcé de présenter la déduction claire et impartiale obtenue après leur étude approfondie ». Le livre est en fait fortement défavorable envers la Russie, qui est décrite comme « l'ennemi naturel » inexorablement expansionniste de la Grande–Bretagne. La Russie en Asie fit l'objet de plusieurs éditions, en Grande–Bretagne et aux États–Unis. Il s'agit ici de la première édition, publiée à Londres en 1899. Elle contient 12 cartes et trois annexes, à savoir une chronologie des « événements marquants de l'histoire de la Russie d'Asie », un recueil des conventions et traités les plus importants entre la Russie et la Chine, la Perse, l'Afghanistan et d'autres entités bordant le sud de l'Empire russe, ainsi qu'une bibliographie d'autorités sur la Russie d'Asie et les pays voisins.

Dernière mise à jour : 30 août 2016