Vie et carrière du major sir Louis Cavagnari

Description

Sir Pierre Louis Napoléon Cavagnari (1841–1879), officier politique et militaire d'origine française, rejoignit l'armée de la Compagnie des Indes orientales en 1858 et occupa différents postes politiques et militaires en Inde jusqu'à sa mort. Durant la seconde guerre anglo–afghane (1878–1880), il négocia le traité de Gandomak (signé le 26 mai 1879), qui mit fin à la première phase de la guerre. En vertu de l'accord, le gouvernement du nouveau souverain d'Afghanistan, Ya'qûb Khan, fut forcé d'accueillir un envoyé britannique permanent à Kaboul et la Grande–Bretagne obtint le droit de contrôler les affaires étrangères afghanes. Lord Lytton, vice–roi de l'Inde, nomma Cavagnari comme envoyé résident britannique à Kaboul. Cavagnari arriva dans la ville le 24 juillet 1879. Le 3 septembre, après un accueil amical initial, plusieurs régiments afghans se mutinèrent et attaquèrent la citadelle où Cavagnari et d'autres officiers britanniques vivaient. Cavagnari et ses gardes furent tués. Ces événements déclenchèrent un soulèvement général et la deuxième phase de la guerre. Publié à Calcutta (ou Kolkata) en 1881, Vie et carrière du major sir Louis Cavagnari est un recueil de documents originaux portant sur la vie de Cavagnari, ainsi que sur les circonstances diplomatiques et militaires de la seconde guerre anglo–afghane. Les documents incluent des dépêches sur l'Afghanistan envoyées par le gouvernement de l'Inde au gouvernement à Londres, une correspondance entre les Britanniques et Shir Ali Khan, souverain d'Afghanistan de 1863 à 1866 et de 1868 à 1879, des extraits de journaux et de rapports officiels, ainsi que le texte complet du traité de Gandomak. Le compilateur, Kally Prosono Dey (également Kaliprasanna De), fut vraisemblablement fonctionnaire ou clerc du gouvernement de l'Inde.

Dernière mise à jour : 26 août 2016