Récit de la guerre en Afghanistan, en 1838 et 1839

Description

Dans son ouvrage Récit de la guerre en Afghanistan, en 1838 et 1839, en deux volumes, sir Henry Havelock (1795–1857) raconte la première guerre anglo–afghane (1839–1842), s'appuyant sur son expérience personnelle lorsqu'il était capitaine du 13e régiment et aide de camp du général de division sir Willoughby Cotton, commandant de la division du Bengale de l'armée de l'Indus. En décembre 1838, les Britanniques envahirent l'Afghanistan depuis l'Inde, dans le but de renverser le souverain afghan, l'émir Dost Mohammad Khan, et de le remplacer par le roi précédent censé être probritannique, Shuja Shah. Les Britanniques, ayant atteint leur objectif, installèrent au pouvoir Shuja Shah à Jalalabad et forcèrent Dost Moḥammad à l'exil. Ce dernier revint toutefois en Afghanistan en 1841 pour mener une révolte contre les envahisseurs et Shuja Shah. Suite à des défaites majeures des forces d'occupation, les Britanniques envoyèrent depuis l'Inde une armée plus grande en représailles et pour libérer les otages, puis ils se replièrent finalement en octobre 1842. Publié en 1840, le livre d'Havelock aborde seulement les deux premières années du conflit et omet l'insurrection qui débuta en 1841. Dans le premier volume, Havelock raconte les préparatifs de guerre, l'alliance britannique avec le chef sikh Ranjit Singh, ainsi que la marche de l'armée de l'Indus vers Kandahar et l'occupation de la ville. Le deuxième volume est consacré à l'arrivée de la division de Bombay à Kandahar, à la marche des forces mixtes vers Kaboul et à la chute de la ville, et aux escarmouches avec les membres de tribus afghanes près du col de Khyber, lorsque l'armée faisait route vers l'Indus après son retrait de Kaboul. Un croquis cartographique indique l'itinéraire emprunté par l'Armée de l'Indus. L'annexe à la fin du deuxième volume contient le texte de nombreux ordres militaires et d'autres documents historiques. Par la suite, Havelock servit avec distinction durant la révolte des Cipayes (1857–1859), lors de laquelle il décéda de blessures subies la première année de ce conflit.

Dernière mise à jour : 17 août 2016