Ruhainah, la servante d'Hérat : récit d'une vie afghane

Description

Le roman historique Ruhainah, la servante d'Hérat : récit d'une vie afghane s'inspire étroitement des événements qui se déroulèrent en Afghanistan durant la première guerre anglo–afghane (1839–1842). L'héroïne, Ruhainah, est une ancienne esclave du Cachemire, appartenant au harem d'un puissant chef afghan. Après la mort de ce dernier, elle épouse Bertrand Bernard, officier britannique fictif basé sur une personne réelle. L'auteur, Thomas Patrick Hughes (1838–1911), diacre anglican originaire de Shropshire, en Angleterre, travailla près de 20 ans pour la mission de la Church Missionary Society (CMS) de Peshawar (aujourd'hui au Pakistan), dans la province de la Frontière–du–Nord–Ouest, en Inde britannique. Hughes, qui maîtrisait le persan, le pachto, l'arabe et l'ourdou, se prit d'un vif intérêt pour la langue et la culture des villageois de la région de Peshawar. Parmi ses réalisations, on compte la construction d'une église anglicane à Peshawar, l'établissement d'une bibliothèque et la constitution d'une collection de manuscrits pachtos, qu'il légua au British Museum. Hughes quitta l'Inde pour l'Angleterre en mars 1884 et, ne parvenant pas à trouver un poste approprié au sein de l'Église d'Angleterre, il immigra avec son épouse et sa famille aux États–Unis au mois de mai de l'année suivante. Il publia Ruhainah, la servante d'Hérat, initialement sous le pseudonyme d'Evan Stanton, au cours de sa première année aux États–Unis. Bien qu'il ne s'agît pas vraiment d'une grande œuvre de littérature, celle–ci connut un grand succès et fit l'objet de plusieurs éditions. Le livre présenté ici est l'édition de 1896, parue sous le nom de Hughes. Hughes produisit également l'ouvrage d'érudition majeur Dictionnaire de l'islam : encyclopédie des doctrines, des rites, des cérémonies et des coutumes, accompagnée des termes techniques et théologiques de la religion musulmane, publié pour la première fois en 1885, puis réédité à de multiples reprises dans de nombreux pays partout dans le monde.

Date de création

Informations d'édition

T. Whittaker, New York

Langue

Titre dans la langue d'origine

Ruhainah, the maid of Herat: a story of Afghan life

Type d'élément

Description matérielle

272 pages ; 20 centimètres

Références

  1. Elizabeth Hughes Clark, “Thomas Patrick Hughes, Missionary to British India: The Class Ceiling” (anglicanhistory.org, 2002). http://anglicanhistory.org/india/tphughes/clark2002.pdf.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 26 août 2016