Analyse de la situation politique en Asie centrale

Description

Le professeur et réformiste musulman indien Muhammad 'Abdulghani Jalalpuri (1864–1943), mieux connu sous le nom de Dr Abdul Ghani, servit auprès de la cour afghane au début du XXe siècle. Il fut le secrétaire anglais des émirs 'Abdur Rahman Khan (règne : 1880–1901) et Habibullah Khan (règne : 1901–1919). Abdul Ghani écrivit Analyse de la situation politique en Asie centrale après son retour en Inde britannique d'Afghanistan. Publié à Lahore en 1921, le livre examine les développements géopolitiques en Asie centrale au lendemain de la Première Guerre mondiale, la révolution bolchévique en Russie et l'obtention de l'indépendance totale de l'Afghanistan en 1919. Selon l'auteur, les chefs indiens doivent bien comprendre les changements géopolitiques en Asie centrale afin de mener leur pays de façon sûre et efficace vers l'indépendance. L'ouvrage est constitué d'une préface, d'une introduction intitulée « Pourquoi l'Inde doit–elle s'intéresser à l'Asie centrale ? » et de 12 chapitres. Les quatre premiers chapitres traitent de l'Afghanistan et de ses souverains. Le cinquième chapitre, « L'avancée russe en Asie centrale », est suivi de quatre chapitres examinant, analysant et critiquant le bolchévisme russe. Les chapitres 10 à 12 sont consacrés « à l'Inde et à la lutte révolutionnaire actuelle dans le monde », ainsi qu'aux interconnexions entre les événements en Russie, en Afghanistan et en Inde. Le livre contient deux annexes et six illustrations représentant des notables afghans de l'époque, notamment l'émir Amanullah Khan (règne : 1919–1929), plusieurs ministres et le sardar Mohammad Nadir Khan, principal général afghan durant la troisième guerre anglo–afghane de 1919 qui devint ensuite le roi Mohammad Nadir Shah d'Afghanistan de 1929 à 1933. Abdul Ghani critique ce qu'il considère les troubles provoqués par « les applaudissements populaires » et l'empressement de la classe politique indienne à envisager de recourir à l'aide étrangère afin de gagner l'indépendance. L'ouvrage se conclut par des suggestions sur la marche à suivre par les nationalistes indiens pour obtenir l'indépendance. Par « Inde », Abdul Ghani entend désigner l'Inde britannique, c'est–à–dire le Pakistan (et le Bangladesh) et l'Inde actuelle.

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017