Récit d'un voyage d'Hérat à Khiva, Moscou et Saint–Pétersbourg

Description

James Abbott (1807–1896), officier de l'armée britannique, partit pour l'Inde en 1823. Il participa à l'invasion anglo–indienne qui précipita la guerre anglo–afghane (1839–1842). Arrivé à Kandahar en avril 1839, Abbott prit part à une mission politique à Hérat. En décembre 1839, il fut envoyé en mission dans le khanat de Khiva (en Ouzbékistan actuel) qui, attaqué par une expédition militaire russe, avait demandé l'aide des Britanniques. Cette expédition militaire, visant prétendument à libérer les esclaves russes retenus au Khiva et à mettre fins aux assauts sur les caravanes, était destinée en réalité à imposer le contrôle russe sur le khanat. Si Abbott ne parvint pas à persuader le khan de Khiva de relâcher les esclaves russes, éliminant toute justification de l'intervention russe, il le convainquit de conclure un traité prévoyant l'établissement d'un agent britannique à Khiva et permettant aux Britanniques de servir de médiateur entre Khiva et la Russie. Abbott se rendit ensuite à Saint–Pétersbourg afin de poursuivre la médiation. Il quitta Khiva en mars 1840 et, après de nombreuses aventures, notamment son enlèvement par un clan de Kazakhs, atteignit la capitale russe, où ses efforts de médiation furent rejetés. Abbott revint en Angleterre, puis en Inde où il reprit son poste. Il publia en 1843 l'ouvrage en deux volumes Récit d'un voyage d'Hérat à Khiva, Moscou et Saint–Pétersbourg, présenté ici. Le livre contient un récit détaillé de la mission d'Abbott, commençant par son départ d'Hérat et abordant son voyage au Turkestan, à travers la Russie jusqu'à Saint–Pétersbourg, puis à Londres et pour finir son retour à Calcutta. Le premier volume comprend une grande carte dépliante indiquant l'itinéraire d'Abbott, d'Hérat à Khiva et jusqu'à Orenbourg, en Russie. L'ouvrage est particulièrement intéressant, car il offre les perspectives de Summud Khaun, délégué afghan qui accompagna Abbott tout au long de son voyage, visitant des lieux non seulement en Asie centrale et en Russie, mais également Londres, Paris, Gênes, Rome, Naples, Athènes et d'autres villes européennes situées sur le chemin du retour en Inde. Il inclut, sous l'en–tête « Summud Khauniana », de nombreuses observations du compagnon d'Abbott concernant les conditions et les coutumes européennes (par exemple, il déplore profondément la pauvreté et la misère dont il fut le témoin à Naples). De 1845 à 1853, Abbott fut commissaire de l'Hazaradjat, en Inde, où la ville d'Abbottabad lui doit son nom.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

William H. Allen and Company, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Narrative of a journey from Heraut to Khiva, Moscow, and St. Petersburgh, during the late Russian invasion of Khiva; with some account of the court of Khiva and the kingdom of Khaurism

Type d'élément

Description matérielle

2 volumes : illustrations, cartes ; 20 centimètres

Références

  1. R.H. Vetch, revised by Roger T. Stearn, “Abbott, Sir James (1807‒1896),” in Oxford Dictionary of National Biography (Oxford, U.K.: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 août 2016