La question afghane

Description

Le pamphlet La question afghane contient le texte d'un discours prononcé par Thomas George Baring, premier comte de Northbrook (1826–1904), à Winchester, au Royaume-Uni, le 11 novembre 1878. Célèbre homme politique du parti libéral, Northbrook fut vice-roi des Indes de 1872 à 1876. Dans cette fonction, il s'opposa aux opinions de plus en plus nombreuses à Londres qui souhaitaient contrer l'expansion russe en Asie centrale par des actions britanniques destinées à sécuriser les approches par le nord-ouest de l'Inde, éventuellement même par une expansion en Afghanistan. Dans son discours, Northbrook analyse l'histoire de la politique britannique vis-à-vis de l'Afghanistan depuis 1840 et la fin de la première guerre anglo-afghane en 1842, et en particulier sa propre politique, dans ses fonctions de vice-roi, qui consistait à ne pas appuyer l'établissement d'une mission de résidence britannique à Kaboul ou insister pour que le souverain afghan reçoive des sous-officiers britanniques à sa cour. Il analyse ensuite la controverse soulevée à partir de l'été 1878, lorsque Londres apprit qu'une mission russe était arrivée à Kaboul le 22 juillet. Les autorités britanniques décidèrent immédiatement d'envoyer leur propre mission dans la capitale afghane, mission qui se vit interdire l'entrée dans le pays au col de Khyber, le 21 septembre, par les autorités afghanes. Les Britanniques adressèrent ensuite un ultimatum au souverain d'Afghanistan, l'émir Shir Ali Khan, contenant certaines demandes qui, si elles n'étaient pas respectées, pouvaient conduire à une déclaration de guerre le 20 novembre. Northbrook tance le gouvernement pour avoir été peu actif dans la vérification des intentions des Russes ou des Afghans, pour n'avoir pas su communiquer de manière appropriée avec l'émir, et, en réalité, pour son utilisation de la controverse relative aux missions comme prétexte pour déclencher une guerre. Il termine son discours en posant la question de savoir « si cette guerre est juste, et si elle est nécessaire » et conclut en exprimant que « sur ces deux questions essentielles, j'ai le regret de dire qu'il est pratiquement impossible pour moi, dans l'état actuel des informations disponibles publiquement, d'exprimer une opinion tranchée ou certaine ». Critique constant de la guerre, Northbrook défendit un retrait complet et rapide des troupes britanniques d'Afghanistan lorsque le parti libéral revint au pouvoir après la nomination de William Gladstone en avril 1880.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

National Press, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

The Afghan question

Type d'élément

Description matérielle

46 pages

Références

  1. David Steel, “Baring, Thomas George, first earl of Northbrook (1826‒1904),” in Oxford Dictionary of National Biography (Oxford, U.K.: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 27 juillet 2016