Histoire des Samanides

Description

Mirkhwand (1433–1498), important historiographe et historien du XVe siècle, servit auprès de la cour timouride à Hérat, en Afghanistan, sous le patronage de Mir Alisher Navoï. Mirkhwand écrivit une histoire mondiale en sept volumes s'étendant jusqu'en 1506 et dont le dernier volume fut achevé par son petit–fils Khondemir, également éminent historien persan. Histoire des Samanides est la traduction, par l'orientaliste français Charles François Defrémery (1822–1883), d'une partie du plus grand ouvrage. Le livre comporte une brève introduction, le texte persan, la traduction française, ainsi que des notes détaillées reflétant le travail d'érudition historique et linguistique minutieux de Defrémery. L'Empire samanide (819–999) fut fondé par Saman Khoda, propriétaire terrien originaire de Balkh, dans le nord de l'Afghanistan, sur un territoire qui correspond aujourd'hui à l'est de l'Iran et à l'Ouzbékistan. À son apogée, l'empire comprenait des régions des actuels Iran, Ouzbékistan, Afghanistan, Pakistan et Tadjikistan. Les Samanides étaient connus pour leur mécénat du commerce, des sciences et des arts. Ils étendirent la culture persane et islamique jusqu'en Asie centrale profonde et établirent même des échanges commerciaux avec des régions d'Europe. Les œuvres du poète Ferdowsî, les pièces d'argent samanides et de nouveaux types de poterie comptent parmi les principales contributions de la culture samanide. Defrémery publia également L'histoire des sultans du Kharezm (1842), version éditée d'une autre partie de l'histoire de Mirkhwand. Defrémery fut formé au Collège de France, où par la suite il enseigna de nombreuses années, et à l'École des langues orientales, à Paris. Il publia des travaux d'érudition importants sur l'histoire et la littérature arabes et persanes, et réalisa une traduction des Mémoires de l'empereur moghol Babur, du turc tchaghataï en français.

Dernière mise à jour : 27 juillet 2016